L7803
Ari : C’est en tant que je suis ton unique que je m’adresse à toi



L7803 Ari : C’est en tant que je suis ton unique que je m’adresse a toi

C’est en tant que je suis ton unique que je m’adresse à toi.



20


Tehilim 51.17



Dieu, ouvre mes lèvres.



Et ma bouche dira tes louanges.



Début de la prière.



Les dernières lettres forment le mot



*Yehidekha.*



Ton unique.



C’est en tant que je suis ton unique que je t’appelle.



( ; Ari )




Une parole qui m’est propre, et qui te cherche.



En rien dans le formalisme et l’impersonnel.



Unique…



Comme Itshak est l’unique d’Abraham.



Te connaître et te reconnaître.



Te chercher, te trouver.

Retour à la page d'accueil : ici