L7688
Daf yomi : Mêler Jésus et Mohamad ? Une mauvaise action, qui provient de la guerre arabe. Les Arabes ne sont pas idolâtres



L7688 Daf yomi : Meler Jesus et Mohamad ? Une mauvaise action, qui provient de la guerre arabe. Les Arabes ne sont pas idolatres

Daf yomi : Mêler Jésus et Mohamad ? Une mauvaise action, qui provient de la guerre arabe. Les Arabes ne sont pas idolâtres.



220

Daf yomi numéro


956



Mêler Jésus et Mohamad ? Une mauvaise action, qui provient de la guerre arabe. Les Arabes ne sont pas idolâtres.



Ne pas prononcer le nom d’une idole…



Surtout pas "Christ".



A la rigueur, parle de "Jésus", comme le fait le Talmud.




( ; Daf Yomi )




Jésus déifié par l’Eglise.



Comme l’a été aussi Bouddha, qui était pourtant athée.



La guerre musulmane contre Israël ?



Etre solidaire du peuple en armes, même si on le critique férocement.



Déclarer que l’islam, lui aussi, est idolâtre…



Un vrai mensonge.



Un fanatisme éhonté.



Le Rav Tau avait aussi écrit un livre :



"Le peuple palestinien n’aurait jamais dû exister."



Une si grande générosité envers lui.



De même, au Moyen âge, Ibn Azm, poète et théologien, déclarait :



"Il n’y a pas de peuple juif."



C’est aussi ce que pensaient les Palestiniens, en congrès… "pour la paix", à Santiago du Chili.



La Tora te dit :



"Eloigne-toi d’une chose mensongère."



Pour les piétistes butés, ce verset n’existe pas.



Dans leur chauvinisme exacerbé, les autres, quels qu’ils soient, n’existent pas davantage.

Retour à la page d'accueil : ici