L7612
Rabi : Jeûner à Kipour n’est nécessaire que si l’on a commis de graves fautes



L7612 Rabi : Jeuner a Kipour n’est necessaire que si l’on a commis de graves fautes

Rabi : Jeûner à Kipour n’est nécessaire que si l’on a commis de graves fautes.



Trois fautes graves



1)



Renoncer à la circoncision



2)



Considérer que l’on n’est pas soumis aux commandements de la Tora



3)



Dévoiler, dans la Tora, des aspects qui ne coïncident pas avec la halakha



Si tu n’as pas commis ces fautes, tu n’as pas besoin de jeûner à Kipour.



Mais si tu en as commis, une ou plusieurs, il faut que tu jeûnes.



Les trois fautes sont consubstantielles à la qualité de sage.



1)



Renoncer à la circoncision



La distinction entre Juifs et gentils est secondaire.



2)



Considérer que l’on n’est pas soumis aux commandements de la Tora



Plus tu es grand, et moins tu acceptes d’être soumis à des commandements qui ne sont inutiles.



3)



Dévoiler, dans la Tora, des aspects qui ne coïncident pas avec la halakha



Ta vie intellectuelle te fait forcément découvrir des vérités nouvelles, qui étaient inconnues des sages du passé.



C’est pour toi un grand mérite, dans le génie et la nouveauté.



Mais, sur ces trois qualités, tu dois t’interroger :



Les sages ne sont pas d’accord avec Rabi…



Mais c’est naturellement lui qui a raison.



Courage, intelligence, noblesse.

Retour à la page d'accueil : ici