L7581
Maharal de Prague : On ne remarque, chez les autres, que les défauts que l’on possède soi-même



L7581 Maharal de Prague : On ne remarque, chez les autres, que les defauts que l’on possede soi-meme

Maharal de Prague

On ne remarque, chez les .autres, que les défauts que l’on possède soi-même.



116


On ne remarque, chez les .autres, que les défauts que l’on possède soi-même.



( ; Maharal de Prague )




Tu ne dénonces un défaut – et avec quelle indignation ! – que si tu en es toi-même affecté.



Particulièrement sensible à ce travers inadmissible.



Il te suffit d’examiner le discours dénonciateur pour bien connaître les vices de celui qui parle.



Se dénoncer soi-même, avec une critique acerbe, impitoyable.



N’admettre le mal sous aucune de ses formes.

Retour à la page d'accueil : ici