L7229
Rabi Yehonatan Eibeschutz : Ne pas attendre d’aide d’un autre homme, sauf s’il s’agit d’un juste. Erreur de Yossef



L7229 Rabi Yehonatan Eibeschutz : Ne pas attendre d’aide d’un autre homme, sauf s’il s’agit d’un juste. Erreur de Yossef

Ne pas attendre d’aide d’un autre homme, sauf s’il s’agit d’un juste. Erreur de Yossef.

62


Commentaire sur la Tora

Miketz

Ne pas attendre d’aide d’un autre homme, sauf s’il s’agit d’un juste.

Erreur de Yossef.

Il a demandé l’appui de l’échanson, quand il serait rétabli dans ses fonctions.

Sans savoir s’il était juste ou méchant, s’étant borné à interpréter, pour lui, son rêve.



Après ses dix ans de prison, il aurait dû connaître, de plus, deux jours d’incarcération.



Sa demande d’intervention a vu ces deux jours transformés en deux années.



C’est ce que dit le verset :



"Au bout de deux années de jours…"



Pourtant, une délivrance vient forcément de l’action d’hommes.



Ne désire que celle des justes.



( ; Rabi Yehonatan Eibeschutz )




C’est Dieu qui dirige le monde.



Non un homme quelconque, s’il est méchant.



Compter sur son appui, c’est considérer que celui de Dieu ne compte pas.



Une peine de prison de plus, pour Yossef, qui a eu la légèreté de demander son aide à l’échanson.



Au contraire, ne compter que sur Dieu.



Et sur des justes.

Retour à la page d'accueil : ici