L7227
Gaon de Vilna : Les fanions des quatre groupes de tribus, avec la décomposition des lettres des noms des pères



L7227 Gaon de Vilna : Les fanions des quatre groupes de tribus, avec la decomposition des lettres des noms des peres

Les fanions des quatre groupes de tribus, avec la décomposition des lettres des noms des pères.

70


Quatre groupes de tribus.



Yehouda

Reouven

Yossef

Dan



Sur chaque fanion, trois lettres.



Alef yod yod

Beit tsadé aïn

Rech het qof

Mem qof yod



Il s’agit des lettres des noms des pères, sans le hé d’Abraham.



1)

Hachem elohenou hachem.

Le premier verset du chema.

Dieu est notre Dieu, Dieu est un.



3)

Peracha de Eqev

Deutéronome 9.27

"Ne te tourne pas vers ce peuple, dans sa dureté, sa méchanceté et sa faute."

Kochi

Recha

Het



4)

Baroukh, kadoch, yimlokh.

Vision de Yehezkeel.

Qui conduit à la prière de la kedoucha.

Dieu est saint.

Il est béni.

Il règne.





2)

Boker erev tsahoraïm.

Les moments de la prière.

Matin, soif, midi.



( Kol Eliahou ; Rabi Eliahou, Gaon de Vilna )




Tous les principes de la Tora, distribués entre les lettres des noms des pères.



Pour ce qui est des troisièmes lettres, un refus et un rejet.



Eloignement.

Rihak est l’anagramme de Korah.



Egalement, de hoker, le chercheur-scrutateur.



Tu peux être éloigné, mais proche.



Dans la liberté, la puissance de ta pensée.



Tu peux chercher, comme négateur.



Mais aussi, ta recherche peut avoir une immense valeur.



N’exclus pas le chercheur.



Ni Korah.



Ni celui qui est éloigné.



Respecte et aime toutes ces démarches, qui ont leur valeur propre.



Et non seulement parce qu’elles se trouvent inscrites dans l’identité essentielle des pères.

Retour à la page d'accueil : ici