L7112
Rabi Schmelke de Nikolsbourg : Je reconnais que tu m’aimes, en ce que mon ennemi ne souffrira d’aucun mal par ma faute



L7112 Rabi Schmelke de Nikolsbourg : Je reconnais que tu m’aimes, en ce que mon ennemi ne souffrira d’aucun mal par ma faute

132

Rabi Schmelke de Nikolsbourg :



Psaume 41.11


"Je reconnais que tu m’aimes, si mon ennemi ne triomphe pas de moi."



Il comprend autrement le verset :



"Je reconnais que tu m’aimes, en ce que mon ennemi ne souffrira d’aucun mal par ma faute."



Surtout, que personne ne soit puni à cause de moi.



La satisfaction de ma victoire, je n’en veux pas.



Mais, tout au contraire, que personne ne soit affecté à cause de moi.



Ma joie ?



N’être cause d’aucune peine.

Retour à la page d'accueil : ici