L7039
Bahir : Quand la Tora est fiancée à Dieu, elle est l’héritage d’Israël



L7039 Bahir : Quand la Tora est fiancee a Dieu, elle est l’heritage d’Israel

195


Deutéronome 33.4

"Moché nous a ordonné une Tora, elle est l’héritage de la communauté de Yaacov."



Quand la Tora est fiancée à Dieu, elle est l’héritage de la communauté de Yaacov.



( ; Sefer ha Bahir : )




Il faut que la Tora représente, d’une manière évidente, le bien.



Qu’elle coïncide avec lui.



Qu’elle ne corresponde pas à la morale aberrante d’une idole, égoïste et possessive.



Dans ce cas, la Tora est "fiancée à Dieu".



Alors, alors seulement, elle est le merveilleux bien d’un Israël fidèle.



Loyal envers tous les peuples, et non livré à la méchanceté de son nationalisme exacerbé.



Que signifie cet enseignement ?



Que la relation avec Dieu est d’ordre amoureux.



Puisqu’il est question de "fiançailles".



Un lien d’amour…



Non des rapports de domination.



La joie d’une connivence, d’une intimité, qui élèvent l’être.

Retour à la page d'accueil : ici