P2091
Tu as tué Dieu, de tes propres mains ; tu l’as entendu cesser de respirer. Mais tu es toi-même mort de ce combat



P2091 Tu as tue Dieu, de tes propres mains ; tu l’as entendu cesser de respirer. Mais tu es toi-meme mort de ce combat

Tu as tué Dieu, de tes propres mains ; tu l’as entendu cesser de respirer. Mais tu es toi-même mort de ce combat.



Comme tu le haïssais !



Il était déjà vieux



Perclus de maux



Ta jeune force



De male dominant



A eu raison de lui



Il a disparu



Du monde des vivants



Lui qui n’avait jamais existé



Etranglé



Avec joie



Sans fronde



Mais tu es mort



En même temps que lui



Sans piété filiale



Ni amitié,



Anéanti



Par ton courage



Ta haine

Retour à la page d'accueil : ici