P1941
A peine un regard nécessaire. Une même douleur, cachée dans le cœur mais visible, pour celui qui connaît une fraternité. L’anéantissement



P1941 A peine un regard necessaire. Une meme douleur, cachee dans le cœur mais visible, pour celui qui connait une fraternite. L’aneantissement

Je te reconnais



Dans tout ce que tu vis



Je connais



La même détresse



Imparable



Nulle part



Où me cacher



Pour un peu



Survivre



Pourchassé par tous



Comme par Dieu

Retour à la page d'accueil : ici