P1895
La femme, arbre et fruit de la connaissance du bien et du mal



P1895 La femme, arbre et fruit de la connaissance du bien et du mal

La femme



Plus mature que l’homme



Plus fine



Plus avisée



Mieux que l’homme



Comme c’est le cas chez Métis



Elle connaît



Et le bien



Et le mal



Il s’en félicite



Ou en prend ombrage



Comme c’est le cas chez Rabi Méir



Jaloux



Dans son génie même



De la perspicacité



De l’intelligence



De Berouria

Retour à la page d'accueil : ici