P1817
Que vaut-il mieux, Dieu ? Que tu n’existes pas ? Ou que tu sois impitoyable ?



P1817 Que vaut-il mieux, Dieu ? Que tu n’existes pas ? Ou que tu sois impitoyable ?

Inexistant, tué



Comme dépassé



Par une cruauté



Que tu ne peux plus comprendre



Rejeté dans le néant



Des imaginaires pervers



Ou bien



Existant



Et t’acharnant



Sans pitié



Sur chaque pauvre être



Content de le faire souffrir



A l’infini



Comme les dieux grecs



Avec les caprices



De leurs oracles



Du rien du tout



Qui caractérise



Leurs personnalités primitives

Retour à la page d'accueil : ici