P1815
Dieu est l’amant des peuples ; et toi, les considères-tu, toi aussi, avec amour ?



P1815 Dieu est l’amant des peuples ; et toi, les consideres-tu, toi aussi, avec amour ?

Une tendresse



Infinie



La sympathie



Pour leurs buts



Ou bien les considères-tu



Avec tous les contentieux



De relations plus que difficiles



Débordes-tu de tendresse



De sympathie



D’affection inconditionnelle

Retour à la page d'accueil : ici