Y2155
Pensées



Y2155 Pensees

Acharnement haineux : Quand on n’a pas d’autre horizon. Avec un but prétendument sublime.

Auto admiration des bourreaux sanglants.

Débrouillard ; brouillard, brouille.

Dans un restaurant libanais, du vin de Kana. Bien sûr, les déchets de l’histoire et de la légende.

Israël en Egypte ? Ils étaient vendeurs de coupes…

Charles Taylor, né le 28 janvier 1948 à Arthington au Liberia, est un homme politiquelibérien, vingt-deuxième président de la République de son pays. En fonction à la fin des années 1990, il est impliqué dans la léonaise qui a duré plus de dix ans. En 2012, le Tribunal spécial pour la Sierra Leone le reconnaît coupable de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre1 et le condamne à une peine de 50 ans de prison2. Taylor, armant des adolescents de machettes, pour qu’ils coupent des bras et des jambes, des têtes aussi. Libéria, Sierra Leone. Il a été condamné à 50 ans de prison. Et voici un successeur, Weah, ancien attaquant du Paris Saint-Germain. Une banalisation bourgeoise du mal, avec le jeu, tellement inoffensif, du football… Non plus la machette, mais le coup vainqueur…

Innombrables barbares ? Un autre chemin demeure. Ne leur accorde ni importance ni attention. Laisse-les à leurs crimes, sans en être impressionné.

Un fonds pour les pays démunis, créé en Israël. Un argent précieux, qui va directement dans la poche de Netanyahou.

Rohani, "mon esprit", déclare, après les manifestations contre le régime fanatique iranien, qu’il faut donner naissance à un droit de critique. Il découvre, après des années de terreur, un droit à la liberté, qu’il ignorait et ignore. Et il… fait incarcérer 200 opposants…

Je suis en train de lire "Vers l'abîme", d'Erich Kästner. Je rends le livre à un jeune magasinier de la Bn, qui lit "Au-dessus des abysses". Je suis terrifié : Les lecteurs de la Bn lisent tous le même livre, pessimiste. Aucun ne s'adonne à un quelconque petit prince. C'est assez triste... Je comprends l’atmosphère de mélancolie qui entoure l’édifice, avec une pauvreté intérieure opiniâtre des malheureux chercheurs.

Israël ? Un Etat raciste, fasciste, réactionnaire. Ce qui m’étonne, c’est qu’ils sont vexés, quand on le leur dit : Ne s’agit pas, exactement, de ce qu’ils sont ?

Pol Pot ressemble à Gengis Khan, qui aime violer ses victimes, une fois qu’il a assassiné les pères et les maris. Weinstein est du même genre, aimant beaucoup le viol. Staline ressemble à ces personnages, qui n’ont rien d’honorable, et qui sont plutôt terrifiants. Mitterrand est fier d’organiser le génocide du Rwanda, ce qui démontre son immense importance. Il dit : "Dans ces pays, un génocide, ce n’est rien". Son fils, Jean-Christophe Mitterrand, impliqué dans le trafic d’armes, il parle avec beaucoup de distinction du Rwanda : "Dans ces pays, il n’y a que des bananes, du chocolat, des singes dépressifs". Il permet de se faire une haute idée de la noble mission civilisatrice de la France. Son père, un pétainiste convaincu, alors que de Gaulle est maurassien. Clowns et personnages inquiétants se succèdent, rendant les peuples de plus en plus misérables. Nous nous occupons de tout. Vous, souffrez seulement, subissez. Rien ne changera, surtout avec la perspective médiocre du Messie des Juifs, sauveur d’un monde qui n’a nullement besoin d’être sauvé, mais seulement de vivre. Un malheur, que le pouvoir extorqué, le viol, ne change nullement.

Retour à la page d'accueil : ici