Y2153
Pensées



Y2153 Pensees

Trois Law, très différents. De l’"humour", à propos de leurs destins ? Non ! Aucun d’entre eux n’est responsables des analogies qu’appellent son nom.

Edouard Philippe ; il garde la barbe, pour le moment, mais l’enlèvera, s’il est sacré roi. Alors, il s’appellera Philippe le Bel 2.

Clowns dirigeants en série, peu conscients de ce qu’ils sont.

Complexes illimités… J’aime cet homme ; mais d’autant plus, s’il est juif… Non, je ne suis pas capable de l’apprécier, indépendamment de caractéristiques raciales. Je sais ce que j’aime, et je m’y adonne avec délices.

Des faiblesses ? Elles se cachent, ou bien sont manifestes. Dans les deux cas, ne pas leur accorder une importance excessive.

Une attitude politique ? Uniquement dans mon intérêt ; indépendamment de toute valeur morale. De même, les comportements religieux, le mal institutionnalisé.

Faire place à autrui ? Une attitude rarissime. Mon ennemi est le diable, et j’ai bien raison de le combattre, de chercher à l’exterminer.

Israël dans le désert ? Il grince des dents, veut absolument exterminer les sept peuples cananéens, qui sont chez eux et qui méritent de demeurer. Il paraît que Dieu déteste les Cananéens. Il ordonne à Israël de les faire disparaître : "Ne laisse vivre aucune âme". D’autres beaux génocides. Les Etrusques, les Indiens, les Juifs, les Rwandais, les Bosniaques. Tuer certains peuples, c’est mon droit, mon obligation absolue. Non, ces gens ne méritent pas de vivre ! Luther : "Les Juifs sont de la vermine". Dieu n’a aucun goût, qui a choisi de leur parler. Depuis, il pue comme eux. S’opposer au choix divin est une excellente chose, s’il s’agit de préserver les Cananéens sur leur terre. Mais il est aberrant de haïr à ce point les Juifs, simplement parce qu’ils ont été l’objet de la révélation.

Atroce des déclarations politiques, sous le signe de l’hypocrisie, du mensonge. Chacun justifiant celui qu’il est, sans se soucier de vérité.

Religion, politique… Défendre un clan, des intérêts ; faire semblant que la rapacité est légitime, qu’elle implique des attitudes mauvaises, justifiées par la morale.

Une société contemporaine, qui repose sur tout autre chose que la vérité. Défendre des intérêts, et faire semblant qu’il s’agit de saine morale.

Peuples sous-développés… Mais en est-il qui se trouvent dans une autre situation ? Seulement le sordide de la conquête. Tout pour mon peuple, et surtout pour moi.

Une sympathie pour Israël à Jérusalem ? La suite des longues exactions, des persécutions, des bûchers. Il est légitime de haïr les Juifs, qui sont tellement haïssables pour leurs défauts, comme pour leurs essentielles qualités. Les empêcher de vivre ; surtout, les anéantir, dans un souci admirable d’humanité. Ils ne favorisent aucun progrès. C’est l’opinion de Kant. Pour Kant, ils sont incapables d’apprécier une œuvre d’art. Aux yeux de Maurras, il ne faut pas leur donner une nationalité française, qui n’est rien pour eux. Pour les Palestiniens, "Jérusalem vomit les Juifs". Pour l’UNESCO, ils n’ont rien à voir, vraiment, avec Jérusalem. Compter sur des sympathies ? Elles sont rares, tandis que les Etats les condamnent unanimement.

Retour à la page d'accueil : ici