Y2149
Pensées



Y2149 Pensees

Hérodote propose de raconter la bataille d’Austerlitz heure par heure… Je pense que les armées sont venues pour bronzer, avec le soleil qui avait été convoqué. Pourvu que les claquettes de Fred Astaire soient au point ; autrement, quelle déconfiture !

Les baladins baladinisent… Un événement est pour eux l’occasion d’exhaler une valeur prétendue.

Un chercheur, à la Bn, a des écouteurs, pour écouter je ne sais quoi. Mais aussi, des… boules Quies. Peut-être n’aime-t-il pas le bruit ?

Salah, dictateur manœuvrier au Yémen, depuis 33 ans, est assassiné par ses alliés. Son nom signifie… "pardon".

Israël ? Apathique, sans initiative. Un refus obstiné des Palestiniens, semblable à l’antisémitisme.

Hypocrisie de chefs d’Etat qui s’embrassent avec émotion. Il y a quelques mois, ils ne se connaissaient pas… Maintenant, ils sont intimes, dans la connaissance de toutes leurs répugnantes facettes. Ils se détestent, disent du mal les uns des autres, se font des méchancetés. Mais comme ils s’aiment, comme ils s’apprécient . Le vide institutionnalisé, le néant qui les gouverne.

Un chanteur populaire meurt ? Le voici gloire nationale française. Comme s’il avait vraiment une valeur. On le compare à… Victor Hugo. Il est aussi indispensable que le tour Eiffel. Lui qui sera oublié demain. Il ne pouvait pas prononcer trois paroles. Yé yé, en voici deux ; de grandes difficultés pour la troisième. Dans une interview, il déclarait qu’il n’avait pas un seul ami ; seulement des gens qui profitaient de lui, de son succès. La France n’a plus rien, elle singe la gloire, lui donne, soi-disant, une immense importance. Des êtres vides adorent à leur image, tandis que les êtres extraordinaires n’ont, pour elle, aucune importance. Les Français sont des veaux ? Pis que cela. Un passé lointain leur donnait une gloire ? Celle des armes meurtrières, de la négation d’autrui, des alcôves garnies de belles courtisanes. Un roi s’acoquine avec une prostituée. Comme il est critiqué, comme si c’était mal, il dit : L’essentiel, c’est qu’elle est jolie, et qu’elle me plaît. A la cour, une de ces dames qualifie la Du Barry de "meuble de plaisir". Elle n’avait pas de tête, mais elle l’a perdue. La princesse de Lamballe, la tête au bout d’une pique. Noblesse prétendue de ces rois, qui font démontrer qu’ils descendent de David et des Troyens. France et Angleterre, tous deux descendants de ces Troyens, dont on ne sait pas même s’ils ont vraiment existé.

Parole de tous, sous le signe du mensonge, de la roublardise, de la vanité vide. Une avidité infinie, tandis que personne ne s’intéresse à une valeur quelconque.

A Jérusalem, Israël a volé Malki Tsedek, fondateur de la ville. Le Yevoussi est complètement oublié. Ensuite, un malfaisant nommé Nevoucadnetsar détruit la ville et le temple ridicule. Les Juifs sont déportés, avec la confirmation romaine, lors de la destruction du deuxième hoquet. Les Arabes sont conquérants, même s’ils se disent tolérants. Des conversions forcées, la place éminente d’un cheval dans son écurie. Sans scrupules, ils construisent deux mosquées sur le lieu de la désolation juive. Même s’ils appellent l’endroit "beit el Makdis". Quand la servante hérite de la maîtresse… Le lieu est à eux, les Juifs n’y ont aucune part. Une forte parole palestinienne : "Jérusalem vomit les Juifs". Les chrétiens viennent à leur tour, avec leur barbarie effrontée. Ils nomment des rois Francs de Jérusalem, en toute légitimité. Un fou Américain, descendant des exterminateurs d’Indiens, choisit une ambassade à Jéru. On ne peut vraiment interpréter une folie, lui donner des raisons. Veut-il faire des échanges avec les femmes de Chlomo, et ses propres maîtresses courtisanes ? Les Arabes sont indignés : On leur a volé leur forfait. Eux pour qui Jérusalem et le temple de Chlomo ne sont que les toilettes de la mosquée Al Aksa. On a agi envers eux d’une manière sauvage. DU sang, du sang. Se venger. Avec les occupants du moment, qui s’acharnent à affirmer "les droits indescriptibles d’Israël", malfrat parmi les malfrats, au milieu de l’ignoble scène internationale, du crime et du vol. Bandits entre eux, arborant leurs mains pures, mais ne ruminant pas.

Retour à la page d'accueil : ici