Y2127
Pensées



Y2127 Pensees

Mazarin, entrailles. En arabe, *masarin*. Il est sans entrailles, celui qui se fait cardinal sans même être prêtre. Vorace, avide, corrompu. Voleur de toutes sortes de vols. Des qualités de gestionnaire ? Celles de Richelieu, aussi, peu recommandable. Des qualités banales, qui ne masquent pas la vilenie.

Une poissonnerie, devenue café. Le mot "poissonnerie" plaisamment transformé en… "boissonnerie".

Un chercheur m’aborde, et nous avons une conversation. Pourquoi me dit-il, en terminant : "J’ai confiance en vous" ? Je n’aime guère cette précipitation outrée. Même s’il se sent seul.

Lu dans un livre que les étapes du désert étaient en Arabie... Mais alors, où sont nos trusts pétroliers ?


Une pensée de Morvan Lebesque, journaliste regretté du Canard enchaîné : "La grande découverte de notre temps, c'est que les élites ne sont pas honorables". Mais quelles élites ? En quoi ont-elles donc une valeur ?

Une exposition au Musée Guimet, ce matin : Hokusaï, l’utilisation des ors en Asie – ascétique--- du sud est. A la cafeteria, je veux commander un gâteau, un strudel. Réaction plaisante du garçon : "On n’est pas rue des Rosiers, ici"… La vérité, c’est que la rue des Rosiers est très présente, ici comme ailleurs… Jumelée, sans doute, avec le fleuve amour.

En prison, et malheureux de son incarcération choisie… Victime délibérée, renonçant à toute liberté. Subir docilement les conditionnements, ne pas même les considérer comme mauvais. Alors que ce Dieu, qui te sort de la terre d’Egypte, de la maison des esclaves, veut avant tout que tu sois réellement libre ? Tu aimes ton servage ; tu l’appelles même liberté… Servitude volontaire, que souligne La Boëtie, tandis que chacun l’aime, l’apprécie, s’y vautre même.

Aberrantes convictions du dieu homme, Jésus et Zeus en mari postiche d’Alcmène. Toutes ces mythologies, qui mêlent les hommes et les dieux, tandis que de beaux poupons, bien divins, sont issus de ces unions sexuelles bizarres. Une trinité, qui prétend qu’un et trois, c’est la même chose. Divine virginité de la vierge Marie, qui la rend impeccable, tandis que l’union sexuelle est bestiale, répugnante. Les licornes se réfugient dans le giron des jeunes filles, le seul qui soit pur. Elles y meurent, apaisées dans leur splendide virginité. Une vierge tue l’autre, et toi, tu subis des fantasmes morbides, que tu crois saints…

Alcmène était belle… Mais pas plus qu’une femme belle. Jupiter, désœuvré, collectionneur de jolies femmes, sinon de beauté, l’a trouvée vraiment divine… Le pauvre n’avait aucune idée réelle du divin, et il errait, misérablement, dans les espaces bordéliques de beauté.

Un dieu qui ne sait aspirer qu’à une beauté dont il est lui-même dépourvu, quelle tragédie ! En ce qui concerne Artémis la vierge, elle avait tout ; sauf une salle de bains, pour se baigner. Exhibitionniste, elle livrait son corps à la contemplation des rivières. Quant à Itshak et Rivka, ils s’unissent en plein air, sans considérer en rien qu’ils violent une quelconque loi de pudicité.

Malades, des djihadistes fous se précipitent sur de pauvres victimes. Pour eux, il s’agit de taureaux pervers, et ils doivent absolument ramener à Allah, le dieu minuscule, les oreilles et la queue. Ainsi, Allah sera content de leurs crimes, qu’il approuvera bruyamment, en les récompensant, de plus, fastueusement, dans le paradis de la copulation qu’est leur splendide aboutissement. Alors, comblé de 72 houris, absentes et passives, chacun demeure, pour l’éternité, en érection. Et les filles, héroïnes d’unions bien abstraites, demeurent toujours vierges, réutilisables, et non jetables.

Retour à la page d'accueil : ici