Y2094
Pensées



Y2094 Pensees

Chaque fois, 40 morts pour rien. Les Coptes, chrétiens, qui allaient à la prière. Et on leur brûle leurs églises. Au cœur d'Istanbul, un autre attentat. Comme on gaspille la vie des hommes, pour des causes contestables !...

Cybernétique… En hiver, dans le froid, hibernétique.

Dans le centre commercial Mamila, à Jérusalem, une enseigne, à l’entrée : "Pandora". A l’intérieur, non lion, une autre : "Haya". Dans l’intention des dieux grecs, la femme, cadeau trompeur. Pour Israël, la femme est "la vivante". Une même obsession, avec les deux significations, dans l’imaginaire populaire.

Jérusalem, fin décembre… De toute évidence, la présence de Noël. Même si l’hypocrisie sociale prétend qu’il s’agit de Hanouca.

Hypocrisie sociale, politique, esthétique… Je me soucie beaucoup des mourants d’Alep. Après les avoir complètement oubliés, quand ils étaient menacés par les armées cruelles et avides.

"Vos contenus"… Votre contenant est immense, d’où les contenus correspondants : Intelligence, finesse, vivacité.

L’univers entre les mains de bandits… Etats-Unis, Russie, Turquie, Syrie, Iran, Israël, Chine, Corée du nord… Gengis Khan et Attila permanents, avec aussi les monstres du 20 ème siècle. Tous les peuples, experts en méchanceté. La cruauté, au nom du pouvoir exaltant, ou de Dieu, bien discrédité par ceux qui sont censés le servent. Et lui, plutôt indifférent aux affaires des hommes… Un vide affligeant, dans le climat perceptible partout : Vantardise, agressivité, orgueil.

En Israël, depuis trop longtemps, un mouvement pour la paix, "la paix maintenant". Il n’obtient guère de résultats, personne n’étant convaincu. D’où la mâle déclaration : "Le combat pour la paix a besoin d’un homme fort". Oui, il s’agit d’un combat, avec ses guerriers, ses héros. Des êtres doux ne parviendront à rien. Il faut des combattants cruels, efficaces, sans scrupules… Cukierman, président du Crif, avait déclaré, aussi : "Il nous faut un Goebbels". Sans cet éminent personnage, nous n’arriverons à rien. Qu’il soit criminel est secondaire ; pourvu qu’il soit efficace, nous acceptons tout de lui, sous sa direction éclairée. Quelle paix ? Rien d’autre que la soif du pouvoir ; quel Crif ? La fourberie diplomatique, qui ne s’intéresse qu’aux résultats.

Un homme juif vit avec une femme norvégienne, pendant sept ans ; il déclare qu’il ne peut l’épouser, parce qu’elle n’est pas juive… Utiliser son corps ne pose aucun problème, mais officialiser, bourgeoisement, un mariage lui paraît disproportionné. Pour conquérir son amant, autrement que par la sexualité, la femme suit des cours de judaïsme… Au bout de sept ans, l’homme trouve une autre femme, bien riche, pas plus juive que la précédente, et il l’épouse… Une injustice, la mauvaise foi. L’homme vient habiter à Paris, rue de Valence. La femme norvégienne trouve un autre amant, juif lui aussi, du nom de… Valensi. Des histoires analogues à celles de l’Espagne. Quant à l’héritière notaire épousée, il s’avère, pense le mari, qu’elle est paranoïaque. Entouré d’une demi-douzaines de psys amateurs et professionnels, ceux-ci, qui vivent à ses crochets – ou, plutôt à ceux de l’épouse – confirment hautement les accusations accablantes. Consulté, je déclare que l’épouse est tout à fait normale. Que c’est le mari d’occasion qui est bizarre, peu recommandable. Il a fait du mal à sa maîtresse norvégienne ? Le voici riche, mais malheureux, à son tour. Oui, il y a une justice dans chaque existence…

Un milliardaire israélien arrêté, pour pots-de-vin. Le 28 ème pays corrompu du monde. En fait, probablement, le premier, mais qui réussit à sensiblement modifier les résultats…

Retour à la page d'accueil : ici