Y2073
Pensées



Y2073 Pensees

Beaucoup de bruit dans les mariages ; dissuader de divorcer, et de recommencer la même chose, dans un remariage

Peu d’imagination en ce qui concerne Israël, mais un esprit critique féroce. Colonisation, apartheid, nettoyage ethnique. Egalement, génocide. Des Juifs déjudaïsés se découvrent une morale exigeante, qui hait cordialement un Etat qui leur paraît indigne.

La moitié des électeurs de Tromp sont pitoyables. Non, il s’agit de l’autre moitié…

Dirigeants d’Israël ? On ne peut leur faire confiance. Ils rejoignent allègrement les dirigeants du monde, étant sans envergure ni valeur. Des pantins, des potiches. Des êtres arrivistes, quelconques, avides et malhonnêtes. Israël devrait être plus remarquable ? Il ne l’a jamais été…

Arabes sanguinaires, criminels, haineux… A la tête d’un islam sans morale. Vie de Mohamad, assez répugnante. Une égalité dans le sordide, avec tous ces califes meurtriers et jouisseurs. Un bel exemple ? Les monarques d’Israël, tellement semblables à ceux de l’Occident. Pour contrebalancer cela, des carnages, des massacres aveugles, un plaisir que l’on trouve à tuer.

En Israël, il est répréhensible d’apprécier un adversaire. Il s’agit d’une attitude de sombre traîtrise, à laquelle les bourgeois locaux ne se laissent pas aller.

Corruption ? Mais naturellement… Quand on a épuisé la jouissance des femmes, du pouvoir, il ne reste plus que celui du patrimoine, dans le vol et l’absence de scrupules.

Veux-tu admirer ? Ne t’intéresse pas aux politiciens, dont aucun ne fait de politique politicienne. Experts en mensonges, en forfaits de toutes sortes, truands assermentés, affublés de titres somptueux. Des Hiéron, qui subventionnent Simon de Céos, exquis poètes larbinisés.

Simon de Céos, poète grec. Il ne savait pas, avant de rencontrer Hiéron, grâce à Xénophon, à quel point il était heureux. Mais d’où vient donc ce nom de Chimon ? Une parenté étonnante entre Juifs et Grecs, même si Paul, le Saül, a dit qu’il n’y avait plus ni l’un ni l’autre.

Des nouvelles… Horreurs du monde. La cruauté en acte. Chacun de ces personnages, sans pitié, intransigeant. Affirmant à quel point il a raison en tout.

Israël n’est pas un Etat voyou. Juste une douzaine de présidents, de ministres, d’anciens ministres, en prison. Attrapés par une justice et une police véreuses, vermoulues. Purgeant des peines infimes, eu égard aux forfaits commis. Chacun de ces gens pouvait précipiter le peuple tout entier dans le précipice. Des parentés frappantes avec les grands bandits, une familiarité, même, avec les criminels du nazisme. Une unité de ton et de désir ; le néant, à la tête d’un peuple malheureux d’avoir de tels dirigeants.

Chaque jour, l’atroce l’emporte. Tu apprends l’indignité des dignitaires, qui étaient tellement fiers de leur si haute stature. Environnés par le mal, qui leur est tellement familier, avec ces crimes qu’ils commettent avec tellement de naturel, de spontanéité.

Tu es démocrate ? Complice de tous ces méchants insignifiants. Tu crois qu’ils sont capables, honnêtes, dévoués… Comme tu te trompes, à propos de ces misérables gredins ! Ils ne pensent qu’à eux, et se détruisent chaque jour un peu plus par de nouveaux forfaits. Spécialistes du crime autosatisfait, qui se dit innocent et vertueux.

Retour à la page d'accueil : ici