Y2065
Pensées



Y2065 Pensees

Le cigare, comme pose : "Je suis vraiment arrivé"…

Publicité : Des conseils, soi-disant avisés, soi-disant pour ton bien. En réalité, uniquement obtenir ton argent, te mettre mal à l’aise si tu manifestes une quelconque originalité. Obéis, obtempère ; menacé par une autre sorte de dieu, qui te plonge dans la honte si tu n’obéis pas.

Comme Chaoul, François 1 er n’a vécu qu’un an. Son petit Marignan, avant son Pavie. Il a déclaré que la femme varie toujours, phrase qui n’est pas de lui. Insignifiance des plaisirs sans but, guerroyer son jumeau, Charles-Quint. Ne pas vraiment vivre, en soutenant seulement les arts. Il accueille Léonard, mais n’en est guère sauvé.

Sur un tee shirt : "Notre force est notre nombre". Illusion d’être irrésistible. Ombre ? Force de la foule légitime, la forêt de Macbeth en marche.

Issène Habré. Depuis des dizaines d’années, la France ne savait rien de sa sauvagerie. Une hypocrisie, qui transcende les soi-disant partis. L’autre est un dictateur, un monstre sanguinaire. On fait semblant de n’en rien connaître, dans le mensonge qui discrédite les pays et les condamne à mort. La France pouvait tranquillement fréquenter cet homme, et même le soutenir… 30 000 € par victime, du moins si elle est encore en vie. Peut-être l’amende sera-t-elle, en toute justice, payée par la France.

Le pape : On serait injuste, si l’on associait l’islam et la violence. Douceur de l’islam, toujours tolérant, noble et généreux. L’ennemi ? C’est la tristesse. Thèmes hassidiques. L’Eglise brûlait, au Moyen-âge, celui qui avait ri. Jésus n’avait jamais ri, il était donc impie de rire. Et il fallait assainir la société des scories sataniques. Aujourd’hui, ce sont les Iranien qui ne rient pas, sauf devant des massacrés pour insuffisance d’islam. La justice est équitable, du moins quand elle existe. Ne pas calomnier l’islam, incapable de toute injustice. D’ailleurs, dit le pape, les catholiques peuvent faire pire. Il ne parle pas des protestants et autres fanatisés de fanatismes divers.

En 1948, des Israéliens sans enfants enlèvent un millier d’enfants yéménites à leurs parents. Pour les élever à l’Allemande… Ainsi, ils ont eu des enfants, même s’ils en avaient été privés jusque là. Une sauvagerie que l’on a peine à croire. Une indication précise sur ce qu’est la société israélienne. Sa complaisance pour l’apartheid est homogène à cette absence d’humanité. Ne parlons pas du rêve utopiste de l’amour du prochain, une fiction qui ne correspond à aucune réalité.

Mes crimes ne sont pas des crimes. Seuls les crimes des autres sont répréhensibles. Napoléon : "J’ai toujours été attaqué". Lui, débonnaire, pacifique, la gentillesse et la douceur mêmes. Cet homme n’a jamais fait aucun mal dans sa vie. La mauvaise foi du criminel est sans limites. Il se prétend innocent de tout mal, et vit dans ce mensonge. La fille de Pinochet le croit totalement innocent. Et lui déclare que ce sont ses victimes qui doivent lui demander pardon.

Le méchant se donne volontiers un visage d’innocence, de générosité. Son entourage ne se contente pas de le supporter, il l’encense. Lui-même, environné de ses mensonges, savamment entretenus, développe une idée de lui-même absolument fausse. Il est criminel ? Pas du tout, plein de mérites. Personne ne le connaît vraiment, et ne lui rend suffisamment justice.

Le jour de sa mort, Henri IV déclare aux siens qu’ils lui rendront justice quand il ne sera plus. Méconnu, dans ses forfaits et ses plaisirs égoïstes, irresponsable en tout, abusant de son pouvoir.

Le Turc vomi se déclare trahi ; il fait le plus de mal possible, en défense légitime.

Retour à la page d'accueil : ici