Y2061
Pensées



Y2061 Pensees

Fabius, Macron ? La reprise, docile, de noms empruntés aux dignitaires romains. Dans l’imitation soumise.

Plaisir maladif de faire perdre du temps aux autres. Une méchanceté, dans l’impunité.

Dans le métro, toute une famille qui mendie. Un grand écriteau : "Une famille syrienne". Non que tu sois responsable des horreurs du sinistre Bachar ; mais tu dois contribuer à les atténuer.

Publicité : "Cela va changer votre vie". Oui, un petit produit de rien du tout. Pour votre chance, nous le vendons. Votre pauvre vie, avec la rencontre du confort, du vrai bonheur, va changer radicalement. Votre vie, toute seule, est si moche…

Plus on est quelconque, et plus les réactions aux événements sont conformistes, vides. Une colère est normale contre ces appréciations. Mais aussi, cet être n’y peut rien. Il est conditionné par sa personne, obéit aux habitudes qui sont les siennes, sa conception de la vie.

Elle lit un livre… Cela ne signifie nullement qu’elle coïncide avec cet acte. Pour elle, il peut s’agir d’une corvée, d’une manière de tromper l’oisiveté. Peut-être est-elle ainsi occupée à contrecœur. Ne fais pas comme si elle était passionnée de son sujet du moment…

Plus un être est quelconque, et plus il se gargarise avec des formules creuses, qui sont censées contenir des vérités précieuses… Une attitude bourgeoise. Ressembler à tous, ne pas se distinguer d’eux. Etre civilisé, en adoptant les idées et le langage de la foule veule, en étant très fier de lui appartenir.

Un homme politique désemparé : C’est à l’islam à se faire aux habitudes de la France, et non l’inverse. Mais l’islam est psychologiquement en position de force. Arriéré, il ne peut envisager que l’on puisse vivre en dehors de sa loi. Il l’impose, dans une politique arrogante qui lui paraît être le bon sens même. L’islam est supérieur, tous doivent s’y conformer.

"Supériorité de l’islam" : La marque de la barbarie. Je suis privilégié de Dieu, qui m’a donné la seule vérité. Tous les autres sont des "infidèles", qui méritent mépris et haine. Des attitudes arrogantes, entretenues par l’habitude. Tous doivent plier. Au besoin, on décapite.

L’islam modéré et l’islam radical ? Il s’agit du même islam. Ne t’attends pas à trouver dans ce contexte des qualités humaines, d’accueil et de respect.

Trouver en soi des qualités précieuses ; non dans des doctrines qui sont toutes primaires et primitives, violentes. Ne compte jamais sur elles. Ne t’expose pas à leurs fanatismes négateurs de toute liberté.

Faits divers… Plus ils sont horribles, et plus les gens sont intéressés. Las de la monotonie sans crime, tandis que Gilles de Rais passionne.

Echec de la politique ? La remplacer par le sport. Des compétitions, avec un esprit bien sportif, même s’il tue. Pouvoir se laisser aller à l’amour passionné et sans limite de sa nation, en s’identifiant à elle sans risquer d’être méchamment critiqué.

Chaque partie de son corps est parente de son être, parle pour lui, le décrit, l’explicite. Tout d’une personne, contenue dans quoi que ce soit d’elle ; une phrase, une expression du visage, une phrase qu’elle prononce.

Retour à la page d'accueil : ici