Y2055
Pensées



Y2055 Pensees

Je ne parviens pas à faire rire les mouettes. Elles rient sans moi, ou elles ricanent. Je ne veux pas dénoncer leur attitude, dont je sais qu’elle est légitime.

Une boulangère, si merveilleusement belle, gracieuse et gaie. Au long des années, je l’ai vue vieillir. Mais je m’attache à la voir toujours aussi belle, et davantage encore. N’appréciant pas le pessimisme morbide de la tristesse.

Les Indiens Navajos ne donnent jamais d’uppercut, parce que ce mot espagnol leur rappelle trop les exterminations de leurs frères organisées par les Espagnols. Ils préfèrent, mais très rarement, donner des undercut. Rarement, parce qu’il n’y a plus guère d’Indiens Navajos. Les Américains leur ont emprunté la navaja, et ils s’en servent pour marquer les pages des livres qu’ils lisent.

En-tête du Monde : Attentats, drones, hooligans. Et les menaces qui pèsent sur l’Euro. Cela fait tout de même plaisir, d’avoir quelquefois de bonnes nouvelles. Le Monde est à l’affût de la friandise recherchée. Par contre, les hooligans ne le sont pas.

Regardant pédaler un moniteur pour des femmes, dans une piscine, un maître nageur, contemplatif et rêveur. Le mouvement de pédale encourage ces dames, aussi efficacement que le boléro de Ravel. Je lui demande si ce regard ne le fatigue pas, surtout dans les côtes…

Boiteux des deux pieds. Héphaïstos. Bilam. Chimchon. Un des mendiants, dans le conte des sept mendiants, de Rabi Nahman de Braslav. Ne pas avoir d’assise physique. Une infirmité, et davantage. Une difformité. Pas seulement le pied-bot de Talleyrand ou de Byron.

Terrorisme hostile aux homosexuels, au point de les tuer. Je suis chargé par Dieu de rendre la justice. Je suis américain, et je suis donc chez moi dans ce pays. Deux homosexuels ? J’en tue 50, et j’en blesse 50 autres. Dieu doit être content de moi.

Ham a émasculé Noah. Ou bien, il l’a violé. Ne voulant pas qu’il ait un quatrième fils, avec lequel partager l’héritage du monde. Faisant de lui n objet sexuel humilié. Noah maudit Kenaan, le quatrième fils de Ham. La vengeance de Noah envers Ham -- le chaud -- se mange chaud.

Halloween et Halva. La fête morbide celte, qui moque la mort avec la présence de sorcières, vient directement du Halva et du Loukoum turcs. Toutes les civilisations sont parentes, et il est facile de reconnaître, par les analogies de leurs thèmes, ce qu’elles sont vraiment.

Savoir discerner la valeur, même au cœur de ses pires laideurs. Même si, habilement, elle se cache à tout regard.

Englober la mort. Non l’exclure, dans l’obsession. Devarim : Choisis la vie. Mais la mort, elle aussi, a sa place. Tu dois la reconnaître.

Mots du déclin : Ils sont désabusés, résignés, expérimentés. Elever, purifier, au contraire, embellir.

Un enfant n’étudie pas la Tora, ne veut pas l’étudier. Son père ne lui fait pas de reproches. Mais… il pleure. Bouleversé, il étudie toute la Michna. Plus tard, il dit : "Je dois ma connaissance aux pleurs de mon père"… Après coup, il est ravi.

Le Natsiv de Volozin est cancre jusqu’à l’âge de huit ans. Ses parents veulent lui enseigner un métier manuel. Il leur dit : "Donnez-moi un an". Et devient un savant…

Retour à la page d'accueil : ici