Y2046
Pensées



Y2046 Pensees

Les Egyptiens, tellement heureux de voir Israël quitter l’Egypte ! Ils se disaient l’un à l’autre : "Pessah sameah ve cacher". Sans hamets, sans harosset, sans raifort… Sans ce faux pain qu’est la matsa…

Sentencieux, les faux sages débitent leurs banalités, dans le silence attendri mais indifférent.

Des scandales sans fin ? C’est ce que les gens aiment, en remplacement des routines lassantes.

La corruption ? Mais bien sûr… Ne t’attends pas à trouver, nulle part, beaucoup d’honnêteté.

Des politiciens incapables ? Ils sont tout occupés à s’enrichir, à jouir de leur gloire factice et éphémère. Bercés par le son de la rumeur admirative.

Des films, des émissions de télévision ? Cultiver la peur, la déception essentielle.

Il t’est donné de ne pas verser dans l’habitude de la dérision, de la moquerie à propos d’un sens de la vie ; n’ironise pas, à propos de ceux qui ne connaissent pas cela.

L’incurie n’est absolument pas une exception. Elle est courante, habituelle, systématique. Ceux qui exercent une responsabilité sont surtout attachés à leur petit pouvoir, ses prérogatives. Assez peu soucieux d’un quelconque devoir.

Ne t’attends pas à voir un dictateur gouverné par des principes moraux. Au contraire, il est en général sans scrupule, décidant de lois iniques et les imposant à tous.

Quand les chefs sont sans morale, que fait le peuple ? Il s’adapte, imite, se conforme. Ses dieux parle, et il les écoute, soumis et obséquieux.

Des œuvres d’art sans art… Il suffit de profiter d’une mode, de se l’imposer, de l’imposer à tous.

400 pleureuses, pour le 400 ème anniversaire de la mort de Shakespeare. C’est beau, même si le clinquant de la chose la rend assez ridicule.

L’attitude politicienne, pour la politique du même nom ? Ce que font mes rivaux est affreux, déplorable, honteux. Je suis seul à être honnête, dévoué et compétent.

L’histoire ? Une succession de gabegies, tandis que le successeur se vante de ne jamais commettre les mêmes erreurs atroces.

Que tu reste-t-il, quand tu n’as rien ? Le succès, les femmes, l’argent. Surtout pas la vérité, la beauté, la grandeur, la noblesse. Des caricatures t’offrent tranquillement leurs modèles éculés, tandis que l’on appelle "sages" ceux qui ont su exceller dans le système ignoble.

Se défendre, au nom de la justice… C’est bien ; mais celui qui est tellement indigné, qu’en est-il de ses propres injustices.

Aspects splendides de la pensée de Voltaire, aspects ignobles aussi. Laisse de côté ce qui ne vaut pas d’être considéré.

Les habitudes d’une société ? Elles jouent le rôle de morale, surtout quand les vieux dieux, bien déconsidérés, ont été rangés dans les musées mornes.

Retour à la page d'accueil : ici