Y2043
Pensées



Y2043 Pensees

Tous les chefs d’Etat sont clients chez Panama l’obscur. Mais des dizaines d’informations, curieuses, sur les agissements de DSK. Au Sofitel, il a dû ouvrir quantités de sociétés off shore avec la complicité de la femme de ménage. DSK ? Il reste succulent, et objet d’attention.

DSK, aux performances sexuelles extraordinaires. Comme dans le Mahabharata, "sa virilité défie le ciel". Tous les Français mâles l’envient, tandis que, pensant à lui, ils copulent par procuration. Toutes les femmes rêvent de lui, "amant de saint Jean". "Comment ne pas perdre la tête, prise dans des bras audacieux" ? Najdorf pouvait faire simultanément 34 parties d’échecs, sans voir, et les gagner toutes. Lui, il a tout un département dans son lit, en une seule nuit. Héraclès, engrossant toutes les 50 femmes du roi Thespios, en une nuit, en alternance avec le nettoyage des écuries d’Augias.

Insignifiance de la classe politique française. Au moins, un séducteur – mais il paye… -- qui peut faire rêver ces dames. Avant lui, juste Napoléon et de Gaulle. Celui-ci refuse de recevoir une dame, qu’il ne connaît pas. Mais elle lui fait dire : "Vous m’avez connue deux fois".

Panama ? Mais ce n’est rien, par rapport aux performances sexuelles démesurées de DSK, le seul homme, en France, qui ait du génie. Théodora, impératrice de Byzance, monophysite (presque), qui regrette que ses seins ne soient pas percés, lui donnant d’autres trous pour jouir encore des sexes virils.

DSK a constitué des sociétés off shore à Panama ? Il est plus intéressant que tous ses autres congénères de la meute. Lui, il intéresse. Les autres, non. L’Hébreu ? Tous sont d’un côté, et lui de l’autre. Défrayant touts les chroniques, passionnant. Le seul délinquant qui attire, frappe les imaginations. Le vrai président de la république.

Punir les prostituées, qui se servent du désir des hommes. Une activité plusieurs fois millénaire, de compassion et de renvoi d’ascenseur, le feint désir contre un peu d’argent. De même, voir le crime augmenter d’une manière exponentielle, et renoncer à frapper de mort les assassins. Ne pas même les juger. Une apathie qui est corrélative de la mort de dieu, lui-même criminel.

Léa vend les mandragores de Reouven à Rahel ? Un sens commercial très sûr, celui dont Lewis Carroll déclare qu’il ne manque jamais aux Juifs. Pour une nuit d’amour, une prostitution sainte, celle d’Ester, la descendante de Rahel.

Lewis Carroll : "Les gentils n’ont pas le nez crochu". Quelle belle phrase ! Une connaissance, de l’intérieur, des valeurs permanentes de la judéité…

Je t’aime, Israël… La seule corruption qui m’intéresse, c’est la tienne. Monica Lewinsky, pour elle-même, et non pour le pâle sperme de Clinton sur sa robe bleue. Naturellement, elle descend d’un leader sioniste…

Antisémitisme ? Le scorpion pique la grenouille, au milieu du fleuve. Une intense satisfaction.

Ta corruption ? Une chance d’y être mêlé. De même, les Palestiniens, anoblis de leur lien inespéré avec les Juifs.

Dreyfus ? Ce qui est intéressant, c’est qu’il est Juif. Notre histoire en est embellie.

Jésus est assassiné ? Cela permet de déclarer infects les Juifs.

Oscar Wilde déjeune avec Esterhazy, qui lui raconte l’histoire du bordereau ; il n’est pas indigné, malheureux pour Dreyfus. Mais il s’identifie à celui-ci…

Retour à la page d'accueil : ici