Y2033
Pensées



Y2033 Pensees

Un ministère spécial, voué à l’égalité réelle… Jusqu’à présent, les femmes se divisaient, alternativement, en verticales et transversales. Maintenant, de nouvelles prouesses sexuelles. Les adjacentes, les isocèles, les équilatérales.

Né au moment de l' *omer*, pas de joie licite… A ce moment, 24 000 élèves de Rabi Akiba sont morts, parce qu’ils ne se respectaient pas les uns les autres. De ce fait, une période de 32 jours de deuil, dans laquelle la joie n’a pas sa place. Une toute petite bar mitsva, une minuscule bat mitsva. Ces événements sont trop importants pour que ma joie familiale se substitue à eux. Quant la Shoah, elle n’a pas d’importance, par rapport à des événements ontologiques. Le déclin, dans son horreur. La mort, qui a pris la place de la vie.

Bachar el Assad prend connaissance des méfaits d’Olmert. Il se dit : "Après tout, ce que j’ai fait, moi, n’est pas tellement grave"…

A cause de son grand âge, le criminel est gracié. Les juges pensent aux crimes de leurs propres pères, et ils sont indulgents.

La prison Maasiyahu, à Ramleh, pour Olmert. La prison Maasiyahu, qui porte le nom du gardien du Temple juif selon la tradition biblique, possède un quartier réservé aux personnalités. L’équivalent français ? Le sursis, qui annule tous les crimes. Les crimes des "grands hommes d’Israël" doivent être niés, camouflés. Ils doivent être objet d’indulgence. Après tout, n’importe qui pourrait les commettre, et il faut les dissimuler, par esprit bourgeois. Flaubert : "J’appelle bourgeois tout ce qui est bas". Le nom de la prison ? Une attitude bourgeoise d’Israël, homogène à toutes les autres.

Un film de Taïwan. Il se déroule dans le plus grand silence. Pas de dialogue, pas de sentiments. Seulement le désir… Un cinéma qui, ici, se cherche.

Une influence juive considérable, étonnante même. L’ambassadeur russe de l’Otan s’appelle Alexandre Grouchko. Nous connaissons le nom, et même le prénom. Le directeur de la plus importante chaîne de télévision du Japon s’appelle Catsudo, ce qui est assez voisin du commentateur juif italien de la Tora, Cassutto. Et avec tout cela, le Messie n’est pas encore là ? C’est assez étonnant.

Une conférence d’un général américain, sur l’OTAN. Escalade, désescalade. Suivre de près les actes de l’adversaire, et agir corrélativement. A la fin de la conférence, je demande au militaire : "Il n’y a qu’une seule chose dont vous ne parlez, le fait que l’on ait tort, ou raison". Amoral, le général me répond : "Cela ne fait qu’un paramètre de plus". Pour lui, le monde est maillé par des "paramètres", de purs rapports de force. Rien de plus. On obéit, on tire, on tue, ou on est tué…

Ptolémée file à Delphes, où il a rendez-vous avec sa sœur Arsinoé, qu’il avait aussi épousée. Les oracles qu’elle a déversés sur lui ne l’ont pas épouvanté.

Fabius : Après le sang contaminé, détériorer, aussi, le climat. Une logique imperturbable dans l’incompétence.

Haguiga : 15 B. Dieu éprouve toute souffrance. Elle est, aussi, la sienne. Il ne se réjouit pas de la souffrance du méchant ; pas plus que de celle de quiconque. Celui qui se réjouit d’une souffrance quelconque est un méchant ; un être vindicatif, qui se venge. Qui exulte lorsque quelqu’un souffre, sous prétexte qu’il a commis des crimes. Pis, sous prétexte que ses idées étaient erronées. Dieu n’est pas ainsi ; et toi non plus ne sois pas ainsi, toi, à qui l’amour pour chacun est prescrit, toi à qui il est interdit de te venger, d’éprouver de la rancune.

Retour à la page d'accueil : ici