O16218
Albert Einstein : "Comment je vois le monde"



O16218 Albert Einstein : "Comment je vois le monde"

"Comment je vois le monde"

Albert Einstein

Flammarion

1979



Grands thèmes

Le pacifisme

La lutte contre le National-Socialisme

Les problèmes juifs

Certains problèmes scientifiques



Il opère seul, garde peu d'élèves, participe difficilement aux réunions.



Les idées qu'il propose suscitent de violentes et inexpiables haines.



Il admire la communauté intellectuelle du judaïsme



Schopenhauer

L'homme peut certes faire ce qu'il veut, mais il ne peut pas vouloir ce qu'il veut.



Je m'intègre très difficilement aux hommes et à leurs communautés.

Je suis profondément un solitaire.



La pire des institutions grégaire se nomme l'armée. Je la hais.
Si un homme peut éprouver quelque plaisir à défiler en rang par deux aux sons d'une musique, je méprise cet homme… Il ne mérite pas un cerveau humain puisqu'une moelle épinière le satisfait.

Cancer de la civilisation.



Le bon sens des hommes est systématiquement corrompu.

Et les coupables se nomment : école, presse, monde des affaires, monde politique.



L'argent pollue toute chose et dégrade inexorablement la personne humaine.

Je ne peux comparer la générosité d'un Moïse, d'un Jésus ou d'un Gandhi et la générosité d'une quelconque fondation Carnegie.



Quand j'analyse très attentivement les maîtres en politique et en religion, je doute violemment sur le sens profond de leur activité.



A notre époque installée dans le matérialisme se reconnaissent, dans les savants scrupuleusement honnêtes les seuls esprits profondément religieux.



Les politiciens réactionnaires ont réussi, en agitant le spectre d'un danger extérieur, à sensibiliser l'opinion publique contre toutes les activités des intellectuels.



Lorentz

Je suis heureux d'appartenir à une nation trop petite pour commettre des grandes folies.



Correspondance avec Freud.



Lutte contre le nazisme

Je refuse de séjourner dans un pas où la liberté politique, la tolérance et l'égalité ne seront pas garanties par la loi.



Les idéaux juifs

La passion de la connaissance pour elle-même.
Passion de la justice.
Passion de l'indépendance personnelle.

Je ne pense pas qu'il existe une conception juive du monde, au sens philosophique du terme.



Lettre à un arabe

Votre lettre m'a beaucoup réjoui.
Elle me prouve qu'il y a de votre côté cette clairvoyance pour une solution raisonnable.
Nos deux peuples peuvent résoudre les difficultés pendantes.



Le tragique de la condition juive réside en ceci ;
Ils représentent des individus arrivés à un stade évident d'évolution, mais ils manquent du soutien d'une communauté pour les unir.



J'ai vu le mimétisme exécrable chez des Juifs de grande valeur, et ce spectacle m'a fait pleurer des larmes de sang.



Aphorismes de Leo Baeck

L'effort d'unir sagesse et pouvoir aboutit rarement et seulement très brièvement.

Heureux celui qui est étranger à l'agressivité et au ressentiment.

Peu d'êtres sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu.

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance.

Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton.

Les contrastes et les contradictions peuvent coexister en permanence dans une tête, sans déclencher nul conflit.

Retour à la page d'accueil : ici