O16094
Georges Dumézil : "Mythes et dieux de la Scandinavie ancienne"



O16094 Georges Dumezil : "Mythes et dieux de la Scandinavie ancienne"

"Mythes et dieux de la Scandinavie ancienne"

Georges Dumézil

Gallimard

2000



Trois forces

J’ai proposé

Trois fonctions

Hiérarchisées



Puissance magique et juridique

Prêtres

Sages

Chefs



Force physique

Le combat



Fécondité

Abondance de biens

Prospérité pacifique

Plaisir

Volupté



Inde

Mitra, Varuna, Indra


Rome

Jupiter, Mars, Quirinus



Scandinavie

Odin, Thor, Freyia



Scandinavie

Des objets merveilleux fabriqués par des nains forgerons.



ODIN



Il a connu quelques déceptions dans ses tentatives amoureuses, ou, du moins, sexuelle.



Une femme, Billings Moer.

Fille d’un géant, Billing.



Odin guette vainement sa proie, dans les roseaux.

Il se décide à l’aborder chez elle, un matin.

Elle est sur son lit, endormie.

D’une blancheur de soleil.

Aussitôt, tous les plaisirs de sa royauté lui parurent n’être rien, s’il ne lui était donné non seulement de jouir d’elle, mais de la garder avec lui toute sa vie.

Par d’habiles paroles, elle le persuade d’ajourner la suite. Ils ne faut pas qu’ils soient surpris par des tiers dans leurs ébats.

Tu dois plutôt venir sur le soir, Odin, si tu veux me convaincre.

Ce serait inconvenant si d’autre que nous deux ensemble avaient connaissance d’une telle honte...



Convaincu, ou trompé par l’espérance que lui donne cette intelligence astuce, savourant d’avance plaisir et jouissance, Odin s’en va.



Le soir, quand il revient, il trouve le contraire du tête-à-tête qui lui avait été promis.

Une brillante troupe guerrière.

Avec des torches brûlantes et des tisons brandis.

"Ainsi me fut enseigné le sentier du malheur."

Il ne se tient pourtant pas pour battu.



"Quand je revins le lendemain matin, la troupe de la maison était endormie."

"Mais c’est une chienne que je trouvai, à la place de la belle jeune fille."



"Mainte jolie fille est d’humeur légère envers l’homme, en particulier la femme intelligente et rusée."

"Elle vient de l’accabler de dérision."

"Au lieu de se laisser avoir."


Une chienne...

Un répugnant substitut.



Rapport aux trois fonctions

Odin est bafoué

Défié dans son intelligence

Dans sa force

Dans sa lascivité



Conclusions d’Odin

La décision sage ?

Il aurait dû violer la jeune fille.

Aveuglé par l’amour, le malheureux s’est cru capable de convaincre la jeune fille par des paroles.

Retour à la page d'accueil : ici