O16070
Circonstances : "Maurice Druon"



O16070 Circonstances : "Maurice Druon"

"Maurice Druon"

Circonstances

Editions du Rocher

1997



Pascal

Si les grands hommes sont plus grands que nous, c'est qu'ils ont la tête plus élevée ; mais ils ont les pieds aussi bas que les nôtres.



Pascal

Nous courons sans souci dans le précipice après que nous avons mis quelque chose devant nous pour nous empêcher de le voir...



Chant des partisans

Kessel

Tu sais, c'est peut-être tout ce qui restera de nous.



Chant des partisans

Ami, entends-tu
Le vol noir des corbeaux
Sur nos plaines ?

Ami, entends-tu
Les cris sourds du pays
Qu'on enchaîne ?



C'est nous qui brisons
Les barreaux des prisons
Pour nos frères !



Sifflez, compagnons,
Dans la nuit la liberté
Nous écoute.



Charles Maurras demande qu'on saisisse les otages dans les prisons, et réclame qu'on les fusille.

D'ailleurs, ajoute-t-il, ils sont tous communistes !



Charles Maurras veut qu'on tue les patriotes pour sauver l'Allemagne.



Charles Maurras, nationaliste traître à la nation, penseur traître à la pensée, et conseiller politique de Philippe Pétain.



"Après tout, c'est la police, ils sont bien forcés de faire leur métier."



Eh bien non ! La fonction de la police a toujours été de défendre la nation contre ses ennemis intérieurs.

Mais non de pourchasser, pour le service de l'ennemi, les défenseurs de la patrie.

Ici, ils sont recrutés spécialement par ce qu'il y a de plus abject dans la société, et pour la plus abjecte des besognes.



Il n'y a pas d'appelés. Il n'y a que des élus.



De Gaulle

Homme de lettres qui fut, toujours, aussi intransigeant et sourcilleux que l'homme d'Etat.

Un livre sur l'armée française, que lui demande Pétain, en 1928.

"Le maréchal n'a jamais voulu reconnaître la différence qu'il y a entre un livre et une rédaction d'état-major".



Il publie le livre sous sa signature : "LA FRANCE ET SON ARMEE".



De Gaulle

Avril 1958

Ce que l'on a fait au service de la France est naturellement dramatique, et nos rois qui sont vos héros, ont accompli des tragédies.

Mais aussi, l'Etat et le pays furent, au total, les bénéficiaires de tout, y compris des cruautés commises en leur nom.



De Gaulle

Il agissait comme s'il ne devait jamais mourir.



Plus un homme est grand, plus accusés apparaissent des traits qu'on tient pour défauts, sans lesquels il ne serait pas lui-même.



Il a manqué parfois de magnanimité.

A nourri quelques ressentiments implacables.

Ce n'est pas un saint, mais un patriote passionné.

Brutalités orales.

Certaines obstinations.

Un assez perceptible mépris pour les hommes.

Retour à la page d'accueil : ici