O16056
Abdellah Lebdaoui : "Les nouveaux intellectuels arabes"



O16056 Abdellah Lebdaoui : "Les nouveaux intellectuels arabes"

"Les nouveaux intellectuels arabes"

Abdellah Lebdaoui

L’Harmattan

1993



Enonciateurs de la culture politique arabe



Légitimité de l’intellectuel séculier arabe



Al Azhar



L’adoption des méthodologies et conceptualisations élaborées par les Occidentaux est considérée comme un acte de traîtrise, d’apostasie.



TAHA HUSSEIN



Thèse de 1960

Livre sur la poésie islamique.

Bataille.

Ancien élève de l’Azhar



Appliquer les techniques scientifiques à la poésie

Soumettre l’histoire islamique à un examen critique

La débarrasser de l’aura qui l’entoure

Présentation du présent sur une base scientifique



Il dit :

Que nous le voulions ou non, nous sommes liés aux nations civilisées de l’Occident.



Réponse aux critiques

Il rappelle son islam et sans foi en Dieu et ses livres.



Ensuite, il change de tactique.



S’adresse au grand public



L’islam a des qualités que le christianisme ne possède pas.

Il est plus tolérant du fait de l’inexistence d’Eglise.

Mais au 20 ème siècle, l’ordre politique moderne se fondant sur le nationalisme et l’Etat est neutre en ce qui concerne la pensée scientifique et religieuse.



La Constitution rappelle Taha Hussein à l’intention des ulémas et du Chaikh el Azhar, garantit la liberté de pensée.

Au point qu’un athée puisse se déclarer comme tel,

Sans peur ni représailles.



Taha Hussein

Il cherche à se poser ainsi comme meilleur défenseur de l’islam.

Alors que les ulémas sont dépourvus d’une culture scientifique moderne.

Légitimation du rôle de l’intellectuel séculier par l’étude de l’islam.

Dans les années 30, place importante de l’intellectuel, dans la vie politique égyptienne.



Mohamad Hassanein Haykal

Sécularisme radical

Il dut entreprendre une série de travaux sur l’histoire islamique.

Pour bien souligner l’aptitude de ses techniques à bien défendre l’islam.



Dans ce contexte, l’islam est réintégré comme une donnée incontournable.

La science ne peut pas répondre à tous les problèmes de l’existence.

La démocratisation du régime et la garantie des libertés, défendus à l’aide d’arguments puisés et interprétés à partir de l’histoire islamique.



Mohamad, supérieur au Christ.

En effet,

Il n’a pas institué d’intermédiaire entre le croyant et Dieu.

Les arguments apologétiques sont utilisés pour plaider pour un programme libéral.



Mohamad Abdel Khalaf Allah

Thèse en 1947

Sa démarche fut considérée comme entièrement inacceptable, parce qu’empruntée à l’Occident.

Il dut rédiger une nouvelle thèse sur un sujet non religieux.

Et il dut réviser sa thèse, pour obtenir son doctorat.



Intellectuel et pouvoir : Problème d’indépendance



Critique arabe de l’orientalisme



Maroc

Mohamed Abed El Jabri

Caducité de la raison arabe

Inaptitude de celle-ci en tant que moyen de production de la pensée,

A traiter les problèmes de notre époque.

Il invite à une rupture.



Origine culturelle de la décadence arabe



Gazali et la décadence de la raison arabe



Fatima Mernissi et le féminisme islamique



Recherche d’une reconnaissance sociale.



Il y a une possibilité de réformer la culture islamique de l’intérieur.



Faire évoluer le rapport inégalitaire entre les deux sexes.



La femme marocaine vit selon la charia.



Elle présente Mohamad comme le promoteur d’une religion révolutionnaire.



Les Munafigun et les intégristes comme les continuateurs de la Jahiliyya.



Laroui et la modernisation de la pensée arabe



Historien marocain.

Retour à la page d'accueil : ici