O16036
Michel del Castillo : "Dictionnaire amoureux de l’Espagne"



O16036 Michel del Castillo : "Dictionnaire amoureux de l’Espagne"

"Dictionnaire amoureux de l’Espagne"

Michel del Castillo

Plon

2005



LA CELESTINE



Fernando de Rojas

Marrane.



Le spectacle dure six heures

Humour noir

Lyrisme

Tragique



Marranes

Situation désespérée.



Deux amants vivent cachés de tous, dans une clandestinité d’exilés.

Ils surveillent chaque parole.

Etouffent leurs pensées.

Se défient d’eux-mêmes.

Toujours sur le qui-vive.



Une hérédité qui les voue à l’imposture et au crime.



Ils revendiquent leur origine impure.



L’héroïne, vieille maquerelle, sorcière.

Empoisonneuse.

Menteuse.

Elle ne cesse d’intriguer, de nouer des complots.

Mais ce monstre est aussi une femme compatissante, d’une intelligence fine et rusée.

Ses ancêtres ont péri sur le bûcher.

Elle n’échappe pas au bourreau.



Aucune trace de judaïsme dans la pièce.



Esprit désabusé des marranes.

Un amoralisme tranquille.



MARRANES



Distinction entre les chrétiens de vieille souche et les autres.



Une ségrégation morale.



Rage meurtrière



Les premières persécutions remontent aux Wisigoths.

Humiliation.

Mesures discriminatoires.

Les communautés sollicitent l’aide des musulmans.



Omeyyades

Une protection.


Ecroulement du califat

Division d’Al Andalous en Taïfas rivales.

Persécution.

Les Juifs émigrent en Castille, en Navarre, en Aragon.



1492

Expulsion.



Les marranes sont des proscrits de l’intérieur.

Clandestinité.

Langage codé.

Soudoyant des témoins.

Convertis sous la contrainte.

Retour à la page d'accueil : ici