O16018
Alain Tête : "Contre Dieu, cour traité du blasphème"



O16018 Alain Tete : "Contre Dieu, cour traite du blaspheme"

"Contre Dieu, cour traité du blasphème"

Alain Tête

Phébus

1996



De la foi en la lettre



Les mouvements d’humeur constatés au sein de nombreuses églises

Morale sexuelle

Engagement politique

Célibat des prêtres

Ordination des femmes



Contre Dieu.

Mais lequel ?



Illusion d’un Dieu-Livre.

Intolérance réciproque des trois croyances.



La foi en la lettre


Tout homme est concerné, dès lors que la raison est confondue.



Jésus fait de l’ombre à Dieu.



Christianisme : l’amour ?

Il se définit par sa haine de ce qu’il y a de plus réel en l’homme.

Haine du corps.

Haine de la puissance.

Haine du désir.



Le repentir ne suffit pas à effacer la mort de Dieu.


La relique…

La momie.



Le judaïsme est gardien scrupuleux de la lettre de Yahweh.

Le christianisme, ne survit qu’en sacralisant une lettre conciliaire.



Le paradigme de l’amour est le symptôme de la fin du christianisme.



La lettre n’a pas d’autre origine que nos lèvres.

Croire en Dieu, c’est croire aux mots.

Retour à la page d'accueil : ici