O15984
François Dufay : "Le soufre et le moisi ; la droite littéraire après 1945"



O15984 Francois Dufay : "Le soufre et le moisi ; la droite litteraire apres 1945"

"Le soufre et le moisi ; la droite littéraire après 1945"

François Dufay

Perrin

2006



Chardonne

Morand

Les hussards



PAUL MORAND



Eté 1945

Paul Morand en Suisse

Ambassadeur de la France de Vichy cherchant la discrétion.



Homme aux abois.

Plongeon en Suisse.



Proche conseiller de Laval.

Liste noire des écrivains.



Mari d’une princesse roumaine.

Il a été ambassadeur en Roumanie.

Dénuement.



A le sentiment d’un immense écroulement.



C’est le contraire de ce que nous avons aimé.



Coco Chanel a fermé sa maison, à cause de sa liaison avec un officier allemand.



Impubliable, intouchable, infréquentable, condamné à une mort morale.



Sartre

"Ecrivain bourgeois d’avant guerre."



Une de ses maîtresses de l’époque

Porteur d’une amertume silencieuse.



JACQUES CHARDONNE



Monsieur ayant souffert des événements.



Six semaines de détention sans jugement, septembre 1944.



Peur panique d’être extirpé de sa cellule, torturé, lynché, traîné au poteau d’exécution.



Il faut se terrer.



"Les SS usent convenablement de leur pouvoir absolu, et la population ne s’en plaint pas, après une certaine accoutumance…"



"Inutile de punir un écrivain sincère : il ne comprendra pas sa faute."



Il s’est trompé, ses erreurs sont nobles.

Mauriac, Jean Paulhan.



Remâche son amertume dans de faux romans.

Personnages fantomatiques, qui sont ses doubles.

Déprimantes découvertes sur le couple, et la nature humaine.



S’indigne de ce qu’une poignée d’écrivains se soit arrogé le droit de flétrir 200 de leurs confrères.



Il constate que la vie littéraire se passe parfaitement de lui.



Il clame désormais son horreur de l’écriture, son indifférence envers la littérature.



Lui vient un goût bizarre du silence, le sentiment que ce qu’il a écrit est suffisant.

Et que cela est vain.



Mitterrand passionné de son œuvre.

"Je suis à l’âge où l’on a bien besoin d’être soutenu. Seul, on finirait par devenir modeste."



Roger Nimier lui rend visite.



PAUL MORAND, ANTISEMITISME



Entouré de Juifs. Il les met en avant, pour se disculper.

Influencé par sa femme, la princesse Soutzo, concurrence à Salonique avec les banques juives.

Son journal indique amplement son antisémitisme.

Il est saisi de bouffées délirantes de haine des Juifs.

La race juive triomphe.

Les Juifs de New York dominent secrètement le monde.

L’académie Goncourt est enjuivée.

Les Juifs sont les vrais inventeurs de la peinture abstraite, par haine de la Sainte Face.

Ils ne peuvent pas comprendre la nature, faute d’être enracinés.

L’hitlérisme a réveillé mon inconscient d’enfant.



CHARDONNE, ANTISEMITISME



Il y a des Juifs très bien.

Raymond Aron, Léon Blum, Marcel Dassault.



Autre cible, les femmes.

Il ne supporte pas que ses maîtresses vieillissent.

Retour à la page d'accueil : ici