O15902
William Blake : "Chants mystiques, poésie d’exil, Dionysos"



O15902 William Blake : "Chants mystiques, poesie d’exil, Dionysos"

"Chants mystiques, poésie d’exil, Dionysos"

William Blake

Patrice Cambronne

William Blake & Co

1998



Zeus eut de Perséphone un fils, Dionysos.

Ils le prénommèrent Zagreus.

Du nom du dieu souterrain, à qui il avait transmis l’empire du monde.



Les Titans, ennemis de Zeus, poussés par Héra,

S’approchent du jeune Zagreus,

Masqués par des habits trompeurs.

Ils gagnent la confiance de l’enfant.

Lui offrant, entre autres présents,

Un miroir.

Il s’y contemple.

Ils l’agressent brutalement.

Il est vaincu par eux.

Il est mis en pièces.

Ils le dévorent.

Par ce meurtre, l’un s’est perdu dans le multiple.



Athéna réussit à sauver son cœur.

Elle le porte à Zeus, qui l’avale.

De ce cœur va naître le nouveau Dionysos, fils de Zeus et de Sémélé.

En lui, Zagreus revit.



Dans un accès de vengeance, Zeus foudroie les Titans, qui avaient eu le front de dévorer les membres du jeune dieu.

Leurs cendres vont donner naissance à la race humaine,

Race mélangée d’une étincelle de Zagreus-dieu et d’une enveloppe titanique.



Symbolique du mal.

Empédocle.

Textes pythagoriciens.

Platon.



Ame exilée.

Le corps, coffre du malheur.

L’homme est un être de désir.

De nostalgie.



L’histoire du désir se confond avec l’histoire de la quête de la patrie perdue.



Le corps ?

Une prison.

Lieu de garderie.

Un tombeau.

Quel que soit la race, le rang social, le sexe.


Mythe de la palingénésie

Tragique de la réitération.

Malheur d’exister.

S’il suffisait de quitter cette dépouille pour accéder à un bonheur sans fin,

L’épreuve constituée par l’existence terrestre pourrait paraître supportable.

Le rocher de Sisyphe.

Le tonneau des Danaïdes.



L’âme n’a pas le droit de se soustraire, de son propre chef, à cette prison du corps.



Théologie orphique

Au sortir d’un corps, l’âme retombe, mais pas immédiatement, dans un autre corps.

Elle est d’abord conduite par Hermès dans les enfers.

Elle séjourne dans les gorges du Ténare, jusqu’à une prochaine réincarnation.

Jugement.

Les criminels sont châtiés au plus profond du Tartare.

Quelquefois placés dans un océan de boue.

Des prières ?

Elles peuvent soulager les peines et châtiments des ancêtres.

Les bienheureux se trouvent dans une vaste et belle prairie, qui s’étend au bord du profond Achéron.



L’homme est un composé de Dionysos et des Titans

Affirmation de l’origine céleste de l’âme.

Retour à la page d'accueil : ici