O15881
Grand Larousse universel : "Dioclétien"



O15881 Grand Larousse universel : "Dioclétien"

"Dioclétien"

Grand Larousse universel


284-305.


Dalmate, d’origine modeste.



Avancement rapide dans l’armée, grâce à la faveur de l’empereur Probus.



A la mort de Numérien, assassiné par son beau-père Arrius Aper, il tue celui-ci.

Est proclamé par les soldats.



Attaque en Mésie, par le frère de Numérien, Carin, qui règne en Occident.

Carin est vainqueur.

Mais ses soldats se soulèvent, le massacrent, et reconnaissent Dioclétien.



Dioclétien confie l’Occident à Maximien.

Il se réserve l’Orient.



Il se réclame de la protection de Jupiter.

Il est dit Jovius.



Maximien se réclame de la protection d’Hercule.

Il est dit Herculus.



Deuxième partie de son règne

Etablissement de la tétrarchie.

Dioclétien désigne deux Césars, Constance Chlore et Galère.


Il fait rédiger les codes grégorien et hermogénien.


Une législation à la fois conservatrice et humaine.



Il proclame la séparation de l’armée sédentaire des frontières, et de l’armée mobile de l’intérieur.



Impôts ?

Il fait classer les terres suivant leur capacité productive.



Dioclétien est très conservateur en matière religieuse.

Il persécute les manichéens.

Et les chrétiens.

Il envisage la destruction des églises et des livres sacrés.

Il condamne les chrétiens à la perte de leurs droits civiques, privilèges, dignités et honneurs, ainsi que de leur liberté.

C’est le début de la GRANDE PERSECUTION.

Car le christianisme est incompatible avec la théologie du pouvoir tétrarchique.



La persécution est surtout le fait de Galère

Quatre édits successifs ordonnent aux chrétiens de participer aux sacrifices de la religion traditionnelle.

Il y a des martyrs en Italie, en Afrique, en Orient.



Dioclétien, vieilli et usé par le travail, abdique en 305.


Il se retire, près de Salone.

Se fait construire un magnifique palais.



Il meurt dans la solitude.

Retour à la page d'accueil : ici