O15855
Henri Purcell : "Didon et Enée"



O15855 Henri Purcell : "Didon et Enee"

"Didon et Enée"

Henri Purcell

Actes sud

2005



Henry Purcell, né en 1659.



DIDO AND AENEAS, son unique Opéra.



UNE LÉGENDE REVISITEE



Didon, parfois appelée Elisa ou Elissa par les poètes

Fille de Bélus, roi de Tyr.

Son père la marie très jeune à Sichée, prêtre d'Hercule.

Convoitise de son beau-frère Pygmalion.

Pygmalion fait égorger Sichée par ses esclaves, alors que le roi de Tyr est en train de sacrifier aux dieux au pied des autels.

Pour s'emparer de ses richesses.

Rêve de Didon, qui voit le meurtre en songe.

Elle s'empare des trésors, et s'enfuit.

Les vents la font aborder sur les côtes d'Afrique, au pays de Zeugitane, où règne Barbas, roi de Gétulie.

Ce dernier commence par refuser l'établissement sur ses terres de la fille de Bélus.

Didon ne demande que la portion de terre que pourrait entourer la peau d'un bœuf.

Jarbas finit par donner son accord.

Didon fait découper cette peau en bandes si étroites qu'elle devient assez longue pour entourer l'espace sur lequel va s'élever Carthage.

Premier nom, Byrsa, le cuir.

Jarbas demande Didon en mariage.

Elle refuse.

Il marche sur Carthage pour s'en emparer.

Elle se poignarde.

Il dit :
"Enfin, je possède cette chambre nuptiale dont on m'a tant de fois repoussé."



Enée est un prince troyen.

Fils d'Anchise et de Vénus.

Elevé par Chiron.

Il épouse Créuse, fille de Priam, roi de Troie, et d'Hécube.

Il devient l'âme de la résistance troyenne, combattant sous les ordres d'Apollon.

Il se mesure à Achille, qui reconnaît sa valeur.

Vénus lui apparaît.

Le presse de partir avec sa famille.

Il charge sur ses épaules son vieux père paralysé.

Prend son fils Ascagne par la main.

Avec sa femme, Créuse, et les images des dieux pénates de la cité.

Créuse est tuée lors de cette fuite.

Son ombre apparaît pour consoler Enée et lui révéler la destinée qui lui est réservée en Italie.

Arrivé au pied du mont Ida, il construit une flotte et quitte la Troade.

Thrace.

Délos;

Crète.

Peste.

Sicile, où meurt son père.

Une tempête le rejette sur les côtes de Carthage.

Il rencontre Didon, s'en éprend.

Elle aussi éprouve une vive passion pour lui.

Envoyé par Jupiter, Hermès lui rappelle que le terme de sa route est l'Italie.

Il obéit aux dieux, malgré le désespoir de Didon.

Avec les siens, il quitte Carthage.

Ne pouvant survivre à son départ, Didon fait allumer un bûcher.

Elle s'y frappe mortellement d'un poignard.

Elle appelle la vengeance des dieux sur les descendants d'Enée.

Le vengeur sera Hannibal.



Ovide

Enée a fourni la cause et l'instrument de la mort.

Didon, pour se tuer, n'emprunta que sa propre main.



Abordant en Italie, dans le Latium, Enée y reçoit les terres du roi Latinus, dont il épouse la fille, Lavinie, après avoir tué en combat son rival Turnus, roi des Rutules.

Les Romains en feront un dieu, qu'ils adoreront sous le nom de Jupiter Indigète.

Retour à la page d'accueil : ici