O15846
Luc Alary : "Diderot"



O15846 Luc Alary : "Diderot"

"Diderot"

Luc Alary

Albin Michel

1993



ATHEISME ET RELIGION



Un moment, mélancolie mystique de l’auteur de Jacques le Fataliste.



Rupture totale de Diderot avec Dieu et la religion.

Précoce et définitive.



"Le commencement de la philosophie, c’est l’incrédulité."



La religion contre la nature


Pas de rage contre l’institution religieuse.

Critique de l’intérieur.



"Je ne peux que penser du mal de la religion, qui empêche de goûter un plaisir innocent, auquel la nature, la souveraine maîtresse, nous invite tous."



La religion récapitule monumentalement le crime perpétué par le "code religieux", le couvent.



Régime pervers d’une institution où la nature humaine (essentiellement féminine) est tour à tour contrainte, séduite et persécutée.

Elle sombre dans un érotisme obscur et antinaturel.



Diderot est de ceux qui ne s’arrêtent pas à mi-chemin et dépassent les compromis d’un déisme timoré pour s’engager sur la voie d’un athéisme véritable.



Judéophobie des Eglises

Signe de l’emprise chrétienne.



Holbach antisémite.

Voltaire aussi.



Cette maladie qu’est la religion.

Retour à la page d'accueil : ici