O15792
Peter Sloterdijk : "Colère et temps, essai politico-psychologique"



O15792 Peter Sloterdijk : "Colere et temps, essai politico-psychologique"

"Colère et temps, essai politico-psychologique"

Peter Sloterdijk

Maren Sell

2007



INTRODUCTION



Le premier mot de l’Europe



Colère



Colère d’Achille



Iliade



Le monde thymotique : fierté et guerre



Les Grecs, peuple modèle de la civilisation occidentale.



Force funeste de la colère héroïque.



Chanter la colère, c’est la rendre mémorable.



Colère de Moïse, avec les tables.



Homère

Il évolue dans un monde empli d’un bellicisme heureux et sans frontières.



Pour les Anciens, l’héroïsme est la plus vitale des prises de position.



Une colère effrayante.



Elle est indispensable à l’apparition du héros.



Le monde thymotique : Fierté et guerre



La fierté



La vengeance racontée



Hegel

"Le pouvoir monstrueux du négatif"

La colère, organisée d’une manière efficace.

Gaspillage anarchiste

1881

Assassinat d’Alexandre II, le libérateur des serfs.

D’où l’aggravation de la répression.

La mise en place d’un système policier omniprésent.



1886

On prévoyait l’assassinat du successeur du tsar assassiné, Alexandre III.



Parmi les conjurés, Alexander Oulianov.



Arrêté.

Pendu.

Son frère, Vladimir, est Lénine.



La vengeance de Dieu contre le monde séculier



Le message de Monte-Cristo



L’islam et la colère

Retour à la page d'accueil : ici