O15754
Rita Hermon-Belot : "L’abbé Grégoire"



O15754 Rita Hermon-Belot : "L’abbé Grégoire"

"L’abbé Grégoire"

Rita Hermon-Belot

Seuil

2000



Prêtre et révolutionnaire.



Comment a-t-on pu s permettre de dire que l’amour de la patrie n’était pas une vertu religieuse ?



Curé-député



Psaume 145

Ne vous fiez pas aux princes.

Il en donne une interprétation anti-monarchiste.



Le gouvernement ecclésiastique, infiniment opposé à la domination.



ATTITUDE ENVERS LES JUIFS.



1789

Les Juifs d’Alsace placés sous la protection des lois.



Il se rapproche du discours des Lumières

Alors qu’elles critiquent l’obscurantisme juif.



Les torts aux juifs sont imputables aux chrétiens, mais pas à l’Eglise.



Figure de Mendelssohn.

La Haskala.



La dégradation actuelle des Juifs est une suite inévitable de la dégradation et de l’oppression qui a toujours frappé sur eux.



Des mesures de régénération.



But de conversion ?



Considéré comme un assimilateur.


Clermont-Tonnerre

Réduire le fait religieux à une pratique purement individuelle.



Robespierre

L’athéisme est aristocratique.

Un Etre suprême, qui veille sur l’innocence opprimée et qui punit le crime triomphant, est toute populaire.



Gratitude infinie pour Port-Royal

Souci d’accompagner et de guider le fidèle dans chacun des aspects de sa vie.



Profanations dans la crypte royale de Saint-Denis.



Détestation de Louis XIV.



Reproches de Chateaubriand à Louis XIV, à propos de Port-Royal.



Les favoris des muses réunissaient en leurs personnes les titres de

Législateurs

D’historiens

De théologiens

De philosophes.



La liberté est chrétienne.



Chateaubriand

Une grande innovation à accomplir.



Il poursuit chez ceux qui blasphèmes contre le christianisme,

"Bigots aujourd’hui, et jamais pieux."

Retour à la page d'accueil : ici