O15745
J. B. Porter : "Apocryphes chrétiens"



O15745 J. B. Porter : "Apocryphes chretiens"

"Apocryphes chrétiens"

J. B. Porter

Albin Michel

2004



EVANGILE DE NICODEME



Jésus

La vérité vient du ciel.



L’HERESIE GNOSTIQUE



Une séparation absolue entre le monde matériel et le Dieu transcendant.



Non une unité monothéiste.



Mais une succession en développement d’êtres appelés les éons.



Ces émanations divines, ensemble, représentent le Plérôme, plénitude divine.



Un des éons, le dieu des Juifs, s’égare.



Cette séparation produit le cosmos.



En opposition complète avec le royaume divin.



Lieu de la confusion et de l’erreur, dans lequel l’humanité est empêtrée.



Paul identifie le Plérôme au Christ.



L’esprit, ou la personne intérieure, sont divins.



Unis à la divinité suprême, mais écrasés sous le poids d’un corps matériel.



Ne reconnaissent pas leur nature divine.



Doctrine gnostique



Le salut est la réalisation de la vérité pour soi-même.



La libération de l’esclavage dû au monde créé.



Le retour à l’unité perdue.



Identité avec le divin.



Ecrits apocryphes



Voie cachée des paraboles de Jésus.



Enseignement secret.



Encratiques


Secte ascétique qui réprouve la sexualité et le mariage.



La distinction entre les sexes est abolie.



Jésus



Quand vous foulerez aux pieds le vêtement de la honte, quand le deux sera un,



Il n’y aura plus homme et femme



Cesser d’enfanter.



L’Evangile de Vérité



Mythe valentinien central



Chute de la Sophia.



Rôle du Démiurge, la déité créatrice.



Evangile de Philippe



Jésus aimait Myriam plus que tous les disciples.



Il l’embrassait souvent sur la bouche.



Les disciples lui dirent :



--- Pourquoi l’aimes-tu plus que nous tous ?



Jésus



--- Pourquoi ne vous aimerais-je pas autant qu’elle ?



Evangile de Thomas



Jésus



Nul n’est prophète pour ses proches.



Nul n’est médecin dans sa maison.




Les Actes de Pierre



Simon Pierre



Simon le Magicien, ange du diable.



Tu es mon père et tu es ma mère,



Mon frère, mon ami,



Mon serviteur, mon intendant.



Thècle



Je suis baptisée à mon dernier jour.

Retour à la page d'accueil : ici