O15687
Roscelin de Compiègne, à Abélard : "On t’a coupé la queue, on te coupera bientôt la langue"



O15687 Roscelin de Compiegne, a Abelard : "On t’a coupe la queue, on te coupera bientot la langue"

Roscelin de Compiègne, à Abélard : "On t’a coupé la queue, on te coupera bientôt la langue".



Roscelin est le maître d’Abélard.



Il n’éprouve aucune pitié pour lui.



Aucune sympathie.



Il constate la castration.



Elle ne l’indigne pas.



Ne le révolte pas.



Comme il accable son élève !



Il lui prédit qu’on le priverait de parole.



Rhétoricien, dialecticien muet.



Fulbert et Roscelin sont assez semblables.

Retour à la page d'accueil : ici