O15659
Michel Zink : "Les troubadours"



O15659 Michel Zink : "Les troubadours"

"Les troubadours"

Michel Zink

Perrin

2013



Ce me sera, Madame,
Un grand honneur
Si vous me jugez digne
De l’honneur de,
Sous une couverture,
Vous tenir embrassée nue,
Car vous valez cent fois les meilleures.

Cette seule pensée rend mon cœur plus joyeux
Que si j’étais empereur.



Si elle m’accorde bientôt
Ce que je désire,
Le baiser nue ou vêtue,

Je ne demande pas d’autre richesse

Je prends mes aises contre son beau corps.



Rien d’autre ne m’est plus agréable
Que quand je peux la tenir nue.

Retour à la page d'accueil : ici