O15577
Jacques Beal : "Les poètes de la grande guerre"



O15577 Jacques Beal : "Les poetes de la grande guerre"

"Les poètes de la grande guerre"

Jacques Beal

L cherche midi

1992



ANONYME



Adieu la vie, adieu l’amour
Adieu toutes les femmes

Ceux qu’ont le pognon, ceux-là reviendront
Car c’est pour eux qu’on crève



APOLLINAIRE



Tes seins sont les seuls obus que j’aime.



Ah ! Dieu que la guerre est jolie
Avec ses chants ses longs loisirs.



Allons, mon cœur d’homme, la lampe va s’éteindre
Verses-y ton sang.



Deux fusants
Rose éclatement
Comme deux seins qu’on dégrafe.



IL SUT AIMER

Quelle épitaphe.



PAUL DERMEE



J’ai plongé les mains dans toutes les blessures.



MONTHERLANT



Pauvre corps, qu’a-t-on fait de toi ?



MALRAUX



L’espoir des hommes, c’est leur raison de vivre et de mourir.



ELUARD



J’ai un visage pour être aimé,
J’ai un visage pour être heureux.



BLAISE CENDRARS



Toutes les automobiles seront parfumées et les pauvres chevaux mangeront des fleurs.



PIERRE PARAF



Trop de morts dorment sous la terre
Pour que j’aie le cœur d’un vainqueur.



La joie est morte dans mon âme
Tu sais bien que je ne veux pas.

Retour à la page d'accueil : ici