O15548
Noriega ? Président du Panama. Meurtres, drogue, blanchiment d’argent. Légion d’honneur de Mitterrand



O15548 Noriega ? President du Panama. Meurtres, drogue, blanchiment d’argent. Legion d’honneur de Mitterrand

Noriega ? Président du Panama. Meurtres, drogue, blanchiment d’argent. Légion d’honneur de Mitterrand.



Sur le revers de son costume sombre, l'insigne de commandeur de la Légion d'honneur dont Manuel Noriega avait été décoré par le président François Mitterrand en 1987 n'est guère visible.

Car l'ancien dictateur du Panama, caché par son interprète, disparaît presque dans le box.

Jugé jusqu'à mercredi pour avoir blanchi quelque 2,3 M€ d'argent de la drogue en France, l'ancien homme fort de ce petit Etat d'Amérique centrale devenu plaque tournante du trafic de cocaïne dans les années 1980 a décidé qu'il ne prendrait la parole qu'aujourd'hui.


Devant la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris, la même qui l'avait condamné par défaut en 1999 à dix ans de prison et 13,5 M€ d'amende, il se lève, semble-t-il avec peine, pour décliner son identité. « Il est angoissé car c'est la première fois, en vingt ans, qu'il va pouvoir s'expliquer sur le plan politique, et notamment en ce qui concerne la CIA », avance l'un de ses avocats, Me Yves Leberquier, qui assure : « La justice américaine le lui a toujours interdit. »

Mitterrand, sur un autre plan, fera dire une messe à sa mémoire de socialiste athée, à Notre Dame.

Cynique, sans scrupules.



Honorer un bandit…



Pourquoi pas ?



Une autre affaire de Panama.

Retour à la page d'accueil : ici