O15529
Alexandre Gerbi : "Histoire occulte de la décolonisation franco-africaine"



O15529 Alexandre Gerbi : "Histoire occulte de la decolonisation franco-africaine"

"Histoire occulte de la décolonisation franco-africaine"

Alexandre Gerbi

L’Harmattan

2006



Imposture, refoulements et névrose



Antonin Artaud

Monde qui glisse, qui se suicide sans s’en apercevoir.

Equivalent naturel et magique de dogmes auxquels nous ne croyons plus.



Léopold Sédar Senghor

Ma tâche est d’éveiller mon peuple aux futurs flamboyants.



Ahmadou Kourouma

A la longue, de toute manière, ce qui est secret est connu de tout le monde.



La France a VOULU la décolonisation.



La plupart des leaders noirs africains étaient très attachés à la France.



Hostilité d’une grande partie de la classe politique française à l’égard de l’INTEGRATION des indigènes, de les reconnaître comme FRANÇAIS. C’est ce qui, fondamentalement, provoqua la décolonisation française.


Proverbe malien

Celui qui nage dans le sens du courant fait rire le crocodile.


Robert Delavignette

Décoloniser, c’est faire une bonne affaire, se donner à soi-même une bonne conscience.



Valse-hésitation

Association

Assimilation

Intégration



De Gaulle

(L’intégration, une folie pure et simple.).

Les Arabes se multiplieront par cinq puis par dix.

400 députés arabes à Paris.

Vous voyez un président arabe à l’Elysée ?



De Gaulle

Une homme d’Etat ne devrait jamais mentir au peuple.



Félix Houphouët-Boigny

Nous avons attendu la fiancée, un bouquet de fleurs à la main.

Elle n’est pas venue.

Les fleurs se sont fanées.



Marc Bloch

Notre peuple mérite qu’on se fie à lui et qu’on le mette dans la confidence.



Rudyard Kipling

Nous sommes morts, dites-le leur, parce que nos pères nous ont menti.



Léopold Sédar Senghor

J’ai rêvé d’un monde de soleil dans la fraternité de mes frères aux yeux bleus.



Colonel Vincent

Dieu a fait cet homme pour commander ; les races se fusionnent dans sa main.


Aimé Césaire

Tenez, suis-je assez humble ?

Ai-je assez de cals aux genoux ?

De muscles aux reins ?



Kropotkine

Les révolutions ne sont jamais un résultat du désespoir.



André Gide

A l’égard du peuple noir, trois attitudes.

Nous sommes à la dernière.

D’abord l’exploitation ;

Puis la condescendante pitié ;

Puis enfin cette compréhension qui fait que l’on ne cherche plus seulement à le secourir, à l’élever, et progressivement à l’instruire ; mais aussi bien à se laisser instruire par lui.

Retour à la page d'accueil : ici