O15519
Philippe Ragueneau : "De Gaulle, sarcasmes et boutades"



O15519 Philippe Ragueneau : "De Gaulle, sarcasmes et boutades"

"De Gaulle, sarcasmes et boutades"

Philippe Ragueneau

Grancher

2003



Traits fulgurants

Ironie.

Sarcasme.

Impatience.



Hargne, rogne, grogne.



Il dit certaines choses pour s’amuser.



Etonner.



Le temps ne révère que les apparences et ne respecte que la puissance.



J’ai dressé à bout de bras le cadavre de la France en faisant croire au monde qu’elle était encore vivante...



Jeanne d’Art, quand elle sauva la France, croyez-vous qu’elle ait reçu l’onction du suffrage universel ?

Les seules voix qu’elle eût recueillies venaient du ciel...



Churchill

Vous vous prenez pour la France !

De Gaulle

Et si je ne suis pas la France, pourquoi discutez-vous avec moi ?



La gloire, c’est la défaite des autres.



La grandeur a besoin de mystère.



En politique, il y a aussi la surprise.

Napoléon a décliné dès qu’il a cessé de dérouter.



--- On a l’impression que vous prenez les Français pour des demeurés...

--- Non. Mais il faut parler aux gens le langage qu’ils comprennent.



Les hommes peuvent avoir des amis. Pas les homme d’Etat.

L’amitié suppose une certaine égalité entre les êtres.

L’homme supérieur n’a pas d’amis parce qu’il n’a pas d’égaux.


La veille de sa mort

Vous verrez, le jour se lèvera tout de même demain...

Retour à la page d'accueil : ici