O15511
Michel Lecureur : "Barbey d’Aurevilly"



O15511 Michel Lecureur : "Barbey d’Aurevilly"

"Barbey d’Aurevilly"

Michel Lecureur

Fayard

2008



Il demande à une femme de lui raconter ses étreintes.



La Florentine, maîtresse de Léonard.



Très marqué par Byron.



Journaliste

Ces prostitutions masquées qu’on appelle des articles.



Nous qui n’avons pas foi en l’infaillibilité du pape.

Ni à celle de la science.



Tous les papes, sans exception, ont été moins grands que leur situation.

Et ont manqué d’une intelligence à la hauteur de leurs devoirs.



On demande à Sieyès

Qu’avez-vous fait pendant la Terreur ?

Il répond :

J’ai vécu.



Je travaille beaucoup pour payer ces chiennes de dettes qui mordent et qui aboient.



Elle avait les yeux pleins de toutes les pitiés.

Elle prit ses gants blancs et les mit dans mon verre,

Et me dit en riant, de sa voix douce et claire :

"Je ne veux plus que vous buviez !"

Retour à la page d'accueil : ici