O15504
Henri Heine : "L’école romantique"



O15504 Henri Heine : "L’ecole romantique"

"L’école romantique"

Henri Heine

Cerf

1997



Le temps aristocratique de la littérature touche à s fin ;

Celui de la démocratie commence.



Réveil de la poésie médiévale

Née du christianisme.



Le christianisme ?

Son attrait le plus effrayant se trouve dans la volupté de la douleur.

Mission contre nature.

Elle a instauré dans le monde le péché et l’hypocrisie.

Condamnation de la chair.

Des plaisirs des sens les plus innocents.



La matière tout entière n’est pas la proie du diable.

Jouissances du beau jardin de Dieu.

Notre héritage inaliénable.



Le christianisme ?

Sphinx qui précipite dans l’abîme, dès que son énigme est résolue.



La Vierge Marie

Belle dame du comptoir de l’Eglise.



Léon X

Protestant.



Titien

Chair épanouie.

Les reins de Vénus sont des thèses bien plus profondes que celles de Wittenberg.

Retour à la page d'accueil : ici