O15483
Charles Dantzig : "Du populisme en littérature"



O15483 Charles Dantzig : "Du populisme en litterature"

"Du populisme en littérature"

Charles Dantzig

Le Monde

19-03-12



La campagne électorale barbote dans le populisme.



Donner la parole au peuple ?

Sitôt élus, lui fermer le bec.



"Le peuple"

Une usurpation de langage.

Une pureté factice à une portion fantasmée de la population.



Ils visent la victoire ?

Pour y exercer une chose, la vengeance.



Une idée hypocrite, qui fait déraper la démocratie.



La brutalité est estampillée littérature.

Céline.



Comme il est habile de se créer un adversaire factice !



Céline

Crier à la persécution, alors que l’on rêve de persécuter les autres.



Le réalisme est aussi un terrorisme.

Il insinue que vous êtes un frivole, un inutile, un parasite si vous ne lui obéissez pas.



Esthétique de la brutalité.



Les grands mâles donneurs d’ordres sont des suiveurs de maîtres.

Retour à la page d'accueil : ici