O15434
L’Harmattan : "Moses Mendelssohn"



O15434 L’Harmattan : "Moses Mendelssohn"

"Moses Mendelssohn"

L’Harmattan

2012



Virginia Woolf

Une chambre à soi.

Les femmes ont pendant des siècles servi aux hommes de miroirs,

Elles possédaient le pouvoir magique et délicieux de réfléchir une image de l’homme deux fois plus grande que nature.



MOSES MENDELSSOHN



Autodidacte.

Allemand, français, latin, grec.

Mathématiques, logique, philosophie.

Prix de l’Académie des sciences de Berlin, devant Kant.

Statut de Juif privilégié extraordinaire, de l’empereur.

Il épouse Fromet Guggenheim.

Six enfants.

Education : matières juives et profanes.

Ouverture sur le monde des lettres et des arts.

Caractère heureux et bienveillant.

Difformité du dos.

Juif et libéral dans ses pratiques.

Tolérant.

Universaliste.

Non prosélyte.

On lui reproche d’avoir trop prôné l’assimilation à la culture germanique.

Au risque de favoriser la disparition de l’identité juive.

Ne s’est pas converti.

Pour lui, toutes les religions se valent.

Sur ses six enfants, deux demeureront juifs.

Deux choisiront le catholicisme.

Deux, le protestantisme, comme Abraham, le père de Félix et de Fanny.

En Prusse, le Juif est stigmatisé, à moins qu’il se convertisse.

Ne pas se faire remarquer.

Se faire oublier s’il veut vivre en paix.

Retour à la page d'accueil : ici