O15418
François Thomas : "Georg Simmel, le paradigme du comédien"



O15418 Francois Thomas : "Georg Simmel, le paradigme du comedien"

"Georg Simmel, le paradigme du comédien"

François Thomas

Hermann Editions

2013



LE COMEDIEN



Une figure sociale.

Spécificité de son art.



Simmel

Père fondateur de la sociologie allemande.



Critiqué par Durkheim.



Nous sommes tous, d’une manière ou d’une autre, des comédiens.



Fascination exercée par les vedettes de la scène dans la société contemporaine.



La mise en scène de la vie quotidienne.



Le spectacle des grandes villes et l’individualisme.



Pascal

La vacuité du moi jette l’homme dans un jeu d’apparences et de masques.

Elle le plonge dans les vices de la comédie sociale, que dénoncent les semi-habiles.



Simmel

De même, l’individu moderne, à la recherche de son moi perdu, développe le besoin de se distinguer et de se faire remarquer.

Les grandes villes modernes favorisent l’excentricité et l’histrionisme.

En réaction à la dépersonnalisation des rapports humains, et à la rationalisation des échanges du fait de l’argent.

Attirer l’attention des autres.

Se faire valoir.

Donner l’image d’un moi original.

Gagner une certaine estime de soi-même.

Avoir conscience d’occuper une place.

En même temps, être blasé.

Froideur et distance des habitants des grandes villes.

Indifférence à ce qui nous entoure.

Grande ville : Chaos d’impressions et de sensations.

D’où des mécanismes d’adaptation.

Se créer un système de protection.

Intellectualisation de l’existence.

La parure cherche à mettre en valeur la personne.

Attention sensuelle qu’elle suscite.

Un manque d’être.

Un déficit ontologique.

Fragilité de la revendication d’être quelque chose.

Et si possible un SOI.

Inséparable du regard d’autrui sur nous.

L’individualisme, une composante essentielle de la modernité.

Concept des Lumières.

Et conception romantique.

Universalisme abstrait des Lumières.

Et individualisme.

Auparavant, l’individu se trouvait pris dans des liens puissants :

Politique, agraire, communautaire, religieux.

Ce qui détournait l’être humain de sa nature d’être libre.

Ce qui imposait des inégalités injustes.

C’est en réaction à ces limitations que s’éleva l’appel à la liberté et à l’égalité.

Faire reconnaître le noyau commun à tous les hommes, placé par la nature en chacun.

L’histoire l’avait défiguré.

Idéal libéral.

Egalement, exigence de faire reconnaître, également, le caractère unique et incomparable de chacun.

Non plus l’être humain inscrit en chaque particulier, qui fait la valeur de l’individu,

Mais

L’affirmation de sa différence qualitative.

Les individus, libérés des liens historiques, veulent aussi se différencier les uns des autres.

S’affirmer.

Séduction.

Tandis que l’individu est confronté à un processus multiforme de dépersonnalisation.



Philosophie du comédien

Diderot

Hegel

Sartre


L’œuvre d’art.


Brecht

Se saisir du monde et s’en réjouir.

Retour à la page d'accueil : ici